Maurice est le quatorzième pays le plus endetté en Afrique subsaharienne, indique la base de données établie par le Fonds monétaire international (FMI), accompagnant un rapport du Fonds sur les perspectives économiques régionales.
Selon le FMI, le niveau de la dette brute du gouvernement central représenterait en 2016 environ 58,3% du Produit intérieur brut (PIB) du pays par rapport à 58,1% en 2015 et 52% il y a cinq ans de cela. Le FMI anticipe une réduction de l’endettement à 57,6% en 2017 et annonce que ce taux ira graduellement en diminuant pour s’élever à 56,1% en 2021. L’objectif des autorités mauriciennes de ramener le niveau d’endettement à 50% du PIB en 2018, ne sera pas atteint. Le ministre des Finances et du Développement économique, Pravind Jugnauth, l’avait concédé lors de sa dernière conférence de presse mais avait laissé entendre que tout sera mis en oeuvre pour ne pas laisser filer la dette publique.
Pravind Jugnauth avait avancé que le présent gouvernement avait hérité d’une situation économique difficile avec, entre autres, des dépassements importants concernant les dépenses associées à des projets d’infrastructure, des prévisions budgétaires pour le PRB et le relèvement des prestations sociales, ainsi que les pertes encourues par des corps para-étatiques. Tout en affirmant qu’il prônera la discipline fiscale et la prudence financière, le Grand argentier avait soutenu que le pays ne devrait pas sacrifier des investissements dans des projets jugés prioritaires afin de ne pas affecter la croissance et la création d’emplois.
Selon le relevé publié par le FMI sur les 45 pays d’Afrique subsaharienne regroupés dans la base de données sur le niveau d’endettement, c’est l’Erythrée qui occupe la première place du classement avec un taux de 125,6% du PIB en 2016, pourcentage qui grimperait à 127,1% en 2017. Le taux moyen d’endettement de l’Afrique subsaharienne n’est que de 37,2%. Sans l’Afrique du Sud et le Nigeria, ce taux atteindrait 50,8%, indique le FMI.
Les 10 pays africains les plus endettés en 2016 ( en % du PIB) sont les suivants:
1) Erythrée: 125,6%
2) Cap Vert: 121,7%
3) Gambie: 96,9%
4) Sao Tomé: 91,9%
5) Mozambique: 87,4%
6) Congo: 78,8%
7) Ghana: 74,1%
8) Malawi: 73%
9) Angola: 70,1%
10) Seychelles : 64,8%
Le pays comptant le niveau de dette publique le plus faible de la région est le Nigeria (13,2% en 2016) qui précède le Botswana (15,6%).