La production énergétique totale provenant de sources renouvelables locales (centrales hydroélectriques, éoliennes, photovoltaïques, bagasse, bois et landfill gas) a augmenté de 18, 3 % en 2015 pour représenter au final 16 % de l’offre énergétique primaire du pays. C’est ce que rapporte Statistics Mauritius dans son relevé sur la situation énergétique pour l’année écoulée, un bilan qui démontre une dépendance persistante sur l’énergie fossile importée (84 %).
Selon les données officielles, la bagasse et l’énergie hydroélectrique demeurent les principales sources renouvelables, assurant 92 % de la production locale. La production énergétique provenant de la bagasse a augmenté de 19 % alors que celle enregistrée par les centrales hydroélectriques s’est accrue de 34,6 %. Une très faible hausse (+ 4,8 %) a été notée du côté des panneaux photovoltaïques. Cependant, le relevé de Statistics Mauritius confirme que la dépendance sur l’énergie fossile importée reste élevée à environ 84 %, soit 55 % sur les produits pétroliers et 29 % sur le charbon, même si un repli a été noté par rapport à 2014 (86 %). La part des différentes énergies fossiles dans l’offre ou la production totale en 2015 était comme suit : charbon 29,1 %, huile lourde 1, 9 %, diesel 13,7 %, essence 10 %, jet fuel 8,1 %, gaz liquéfié 5, 2 % et kérosène 0,1 %.
La fourniture énergétique provenant des produits pétroliers a augmenté de 2 % contrairement au charbon, dont l’offre a diminué de 2,8 %. Grâce à des prix favorables obtenus sur les marchés étrangers, la facture d’importation des produits pétroliers et du charbon a diminué de 25,7 %, passant de Rs 31,1 milliards à Rs 23,1 milliards. S’agissant de l’électricité générée, les données pour l’année écoulée indiquent que le pays a réalisé une hausse de 2 % à 2 996 gigawatts/heure. « Around 77 % (2 315 GWh or 199 ktoe) of the electricity was generated from non-renewable sources, mainly coal and fuel oil while the remaining 23 % (681 GWh or 59 ktoe) were from renewable sources, mostly bagasse », souligne Statistics Mauritius. Pour ce qui est de l’énergie électrique générée par les sources renouvelables, une augmentation de 14,2 % a été notée.
Les secteurs du transport (50,7 %) et manufacturier (23,7 %) sont les deux principaux consommateurs d’énergie à Maurice. Ils précèdent le secteur ménager (14,2 %), le commerce et la distribution (10,5 %) et l’agriculture (0,5 %). La consommation du secteur du transport s’est accrue de 2 %, le diesel représentant la principale utilisée par ce secteur. Quant au secteur de l’aviation, sa consommation a baissé de 2 % alors que celle du transport maritime est restée stable.
Statistics Mauritius révèle, par ailleurs, que la consommation énergétique par l’industrie manufacturière a augmenté de 2,6 %. Le secteur commercial ainsi que les ménages ont tous deux enregistré une progression de 3,2 % au niveau de la consommation d’énergie. L’électricité (55 %) et le gaz (41 %) sont les deux principales sources d’énergie pour les ménages.