À la Wastewater Management Authority (WMA), le rapport de l’Audit révèle, entre autres, des intérêts impayés de Rs 68,4 millions, et Rs 15 millions supplémentaires payées pour relocaliser la station de pompage de Bambous. Des manquements sont également notés à la Water Resources Unit, alors que la construction du Bagatelle Dam et de ceux d’Arnaud et de Rivière-des-Anguilles n’échappe pas à la critique de l’Audit.
Après une analyse circonstanciée du financement des projets de la Wastewater Management Authority, le directeur de l’Audit observe que cette corporation a été incapable de payer les intérêts s’élevant à Rs 68,4 millions (au 31 décembre 2014) perçus sur des emprunts auprès du ministère des Finances et du Développement économique. « En mai 2014, la WMA a expliqué que les revenus dérivant des redevances sur les eaux usées étaient à peine suffisants pour courir les dépenses opérationnelles. Elle serait ainsi inévitablement en défaut de remboursement », note le rapport.
L’Audit déplore également « des coûts additionnels inutiles » de Rs 15,8 millions dans le sillage de la relocation de la station d’épuration de Bambous. Les habitants de ce village de l’Ouest avaient protesté énergiquement contre la construction de cette station en face de l’église catholique de la localité. « À l’avenir, pour des projets d’assainissement, la WMA doit accorder l’attention nécessaire au choix de la location de la station d’épuration, bien avant la construction, afin d’éviter un changement de location qui entraînerait des frais inutiles additionnels. L’opinion de tous ceux concernés doit être prise en considération. La location doit non seulement être décidée en fonction des critères techniques, mais des considérations environnementales et sociales doivent également être prises en compte », dit le rapport.
Concernant le Plaines Wilhems Sewerage Project — Contract WW80 F Lot 1A (au coût de Rs 2 842 498 362), l’Audit déplore la façon dont le projet a été conçu, ce qui a entraîné des arrêts des travaux et une augmentation du coût du projet.
Au niveau de la Water Resources Unit, l’Audit a enquêté sur trois projets : le Bagatelle Dam, le projet d’Arnaud (canal et barrage) et le Rivière-des-Anguilles Dam.
Concernant le Bagatelle Dam, l’Audit rappelle avoir constaté dans son rapport 2013 des manquements dans la conception et la réalisation de ce projet. À cause de tout cela, le coût du projet est passé de Rs 3 332 millions (juillet 2011) à Rs 5 654 millions (juillet 2014), révèle le rapport. En outre un changement de consultant a entraîné des frais légaux de Rs 1,5 million (janvier 2015). À avril 2015, une décision pour réclamer des dommages de l’ordre de Rs 935,7 millions au premier consultant était toujours à l’étude.
Des manquements ont également été notés dans la mise en oeuvre des projets d’Arnaud (canal et barrage) et le Rivière-des-Anguilles Dam.