Le Budget 2019-2020 fait provision de six mesures afin que Maurice passe de l’utilisation des combustibles fossiles à des sources d’énergie propres et renouvelables. Ainsi, le Premier ministre et ministre des Finances a annoncé l’élaboration d’une feuille de route pour les énergies renouvelables afin d’optimiser l’utilisation des différentes sources d’énergie renouvelables pour produire de l’électricité. Selon lui, cette mesure devra « faciliter » les investissements privés dans le secteur des énergies renouvelables.
Pour booster la production d’électricité à partir de sources solaires, Pravind Jugnauth a décidé de supprimer l’imposition selon laquelle un producteur peut produire seulement 30% de l’électricité qu’il consomme à partir de sources d’énergie solaire, ainsi que les frais mensuels pour la fourniture d’électricité provenant de sources d’énergie solaire au réseau national.

Troisièmement, un Energy Project sera mis en œuvre, où environ 1 000 tonnes de déchets solides municipaux seront utilisées pour générer environ 20 MW d’électricité. Autre annonce : le CEB introduira un nouveau programme d’installation de systèmes de photovoltaïques solaires pour les organismes religieux, qui pourront consommer une partie de l’électricité produite.

Pravind Jugnauth a aussi annoncé une connexion gratuite pour les consommateurs domestiques et les organisations sociales, religieuses et caritatives, sises à moins de cinq pylônes du réseau électrique. Enfin, le CEB installera 75 000 compteurs intelligents au cours des trois prochaines années pour remplacer les compteurs électromécaniques traditionnels. Cela s’ajoute aux 25 000 compteurs intelligents déjà installés.