Déjà présente sur le marché réunionnais, la société France Énergies, spécialisée dans les énergies renouvelables, veut étendre ses opérations dans l’océan Indien. Elle a procédé hier soir, à l’hôtel Suffren, au lancement officiel de ses opérations à Maurice à travers sa filiale France Énergies Maurice avec pour objectif la couverture d’autres pays dont l’Afrique du Sud, le Mozambique et Madagascar.
France Énergies propose une gamme de chauffe-eau solaires, de climatisations solaires et d’installations photovoltaïques haut de gamme. Elle a déjà procédé, selon ses dirigeants, à environ 5 000 installations photovoltaïques dans le monde par le truchement de divers partenaires alors qu’à la Réunion quelque 50 installations ont été effectuées. Les promoteurs pensent que toutes les conditions sont réunies pour que Maurice commence sa mutation énergétique, estimant que cette évolution est nécessaire pour mettre le pays à l’abri de toute défaillance d’approvisionnement et lui donner les moyens de garantir son indépendance face aux énergies fossiles.
« L’un des nombreux défis auxquels l’île Maurice est confrontée est sans conteste sa stratégie énergétique pour faire face à une demande en constante progression. La volonté du gouvernement à travers Maurice Île Durable s’oriente naturellement vers les énergies propres et devient un objectif incontournable pour le développement du pays. Comment faire d’une contrainte un atout ? Comment allier création d’énergies propres et création d’emploi ? Le photovoltaïque est une des clés pour y parvenir », souligne Arnauld Deloge, directeur général de France Énergies, dans un communiqué de presse émis par la société française. La filiale mauricienne, ajoute-t-il, trouve favorable le projet piloté par le Central Electricity Board (CEB) invitant les opérateurs économiques à produire leur propre électricité soit pour revendre au réseau national, soit pour leur consommation personnelle.
« Nous sommes parmi les premiers revendeurs de solutions photovoltaïques en France et à la Réunion ; étendre nos activités dans l’océan Indien à partir de l’Île Maurice est une suite logique dans le cadre de notre développement régional, le potentiel énergétique solaire est très important dans cette zone et nos produits y trouvent naturellement leur meilleur rendement. Nous souhaitons ainsi générer des emplois locaux qualifiés via un transfert de compétences par des ingénieurs expérimentés et permettre aux Mauriciens un accès moins cher à l’énergie », souligne, par ailleurs, Arnauld Deloge.
La direction de France Énergies Maurice indique que les particuliers aussi bien que les entreprises se doivent aujourd’hui d’explorer toutes les possibilités de réduction des coûts de l’énergie. Les moyens ne manquent pas. Les produits photovoltaïques, précise-t-elle, permettent d’amortir le coût d’installation dans son compte de résultat de façon transparente. Arnauld Deloge pensent que les consommateurs mauriciens doivent pouvoir accéder aux meilleures technologies disponibles en Europe, précisant que les matériels, principalement d’origine française et allemande, sont certifiés pour les zones cycloniques.
France Énergies Maurice, ajoute-t-il, est en mesure d’offrir à la clientèle locale un service one-stop-shop, allant de l’étude de faisabilité à l’installation de l’équipement, en passant par les différents aspects du financement et de gestion des autorisations administratives.