La People’s Cooperative for Renewable Energy a organisé mardi sa “founding assembly” en vue de la mise sur pied de la première ferme solaire basée sur le modèle de l’économie solidaire. Un comité de direction temporaire a été institué en attendant les formalités d’enregistrement, qui donneront à la coopérative un statut légal. Il est prévu que la première ferme solaire voit le jour vers la fin de cette année à Balaclava.
Pour symboliser « l’indépendance énergétique », le Kolektif Pou Lenerzi Renouvlab a choisi la veille de la fête de l’Indépendance pour lancer la première coopérative solaire. Cette initiative, présentée il y a quatre mois, s’appuie sur le concept de l’économie solaire et se présente comme une « vraie démocratisation de l’économie ».
Selon Michel Chiffone, porte parole du collectif : « Cette démarche vise à donner la chance aux citoyens de participer à la production de l’énergie renouvelable. » Quelque 150 individus et 30 organisations ont répondu à l’appel du collectif pour la mise sur pied de la coopérative, qui sera connue sous le nom de People’s Cooperative for Renewable Energy. « Ces personnes ont participé à notre “founding assembly”. D’autres pourront venir nous rejoindre sitôt les formalités d’enregistrement complétées, c’est-à-dire dans deux à trois semaines. »
Les parts pour intégrer la coopérative ont été fixées à Rs 1 000 l’unité. « Ceux qui veulent acheter plusieurs parts pourront le faire, mais ils n’auront pas nécessairement plus de pouvoir au sein de la coopérative. Ce sera “one person, one vote”. »
Une fois l’enregistrement complété, les représentants de la coopérative entameront des discussions avec les autorités concernées pour bénéficier des fonds de subvention destinés à ce genre de projet. « Au lieu de pratiquer le favoritisme en finançant les projets des agents politiques, l’État aura l’occasion de subventionner une coopérative citoyenne. »
Par la suite, des négociations seront engagées avec le CEB. Parallèlement, des réunions dans différentes régions de l’île seront organisées pour encourager les Mauriciens à rejoindre la coopérative.
Pour ce projet, les petits planteurs de cannes ont accepté de mettre leur terrain à la disposition de la coopérative. La première ferme solaire sera ainsi érigée sur le terrain de Jugdish Seebaruth, à Balaclava.
Les personnes nommées au board temporaire de la coopérative sont : Yan Hookoomsing (KLR), Aicha Soogree (Rezistans ek Alternativ), Veena Dhola (Rezistans ek Alternativ), Ashok Subron (CARES), Sébastien Sauvage (Eco Sud), Rashid Imrith (FSSP), Karim Jaufferally (IELS), Tony Evenor (Plateforme citoyenne), Jagdish Seebaruth (SPA), Kripaloo Shungoo (SPA) et Michel Chiffone (CARES).