La firme Solar-Ernte-Technik Ltd (SETL) a lancé, cette semaine, deux nouveaux produits : le sun2live, un système intégré photovoltaïque combiné au stockage d’électricité et le sun2go, un générateur de courant portable photovoltaïque. Ces deux produits ont été présentés à la presse au siège de Leal & Co, à Pailles.
Présentant le sun2go, Roland Viard, représentant commercial de Meeco, partenaire de SETL, a indiqué que cette petite machine portable remplace le groupe électrogène classique au diesel. « C’est un générateur solaire portable qui ne fait pas de bruit et qui est simple à utiliser. Il stocke l’électricité pour être utilisée ultérieurement mais la machine peut être utilisée directement », fait-il ressortir. D’une capacité de 2 KW, elle ne peut couvrir tous les besoins d’une grande maison mais c’est suffisant, selon M. Viard, pour couvrir les premiers besoins.
S’agissant du sun2live, le General Manager de SETL, Deven Maulloo, soutient qu’il s’agit du système de stockage le plus intelligent, le plus efficient et performant au monde. « C’est une grande première pour Maurice dans le sens qu’il n’y a pas de batterie à plomb dans ce kit. Donc, sans risque pour l’environnement et la santé », dit-il. Les autres avantages de ce produit, selon lui, sont : l’efficience à 94 %, robuste, durable avec une durée de vie de 10 à 20 ans, chargement rapide de 0 à 80 % en 100 minutes avec l’énergie photovoltaïque. M. Maulloo est d’avis que ce kit convient aux particuliers, bureaux, usines, hôtels, restaurants, centres médicaux, écoles, entre autres. « Ceux qui ont des difficultés de connexion au réseau du Central Electricity Board (CEB) n’auront pas de problème avec le sun2live », fait-il ressortir, avant d’ajouter : « Nous faisons un pas de géant dans le paysage des énergies renouvelables à Maurice. »
Le SETL est une entreprise du Groupe Leal spécialisée en énergies nouvelles et renouvelables. À ce jour, elle a fait des installations sur des sites divers — maisons et domaines privés, centre médical, écoles et bureaux. Sont en cours, des installations à la mairie de Port-Louis et dans les écoles du Bureau d’Éducation Catholique (BEC). Parmi les premières réalisations de cette entreprise figure le collège Hindu Girls qui obtient actuellement des revenus mensuels de Rs 9 000 en vendant de l’électricité au CEB. D’où les dires de M. Maulloo selon lesquels une famille moyenne peut facilement rentabiliser son système photovoltaïque en quatre ou cinq ans. Parmi les clients de la société, figurent aussi le Knowledge-Based-Training Centre du MITD à Port-Louis qui fonctionne depuis un an et demi, le Rotary à Beau-Bassin, la Clinique du Nord à Baie-du-Tombeau et la firme Leal à Pailles. « Notre objectif est de pouvoir produire entièrement notre électricité à partir du photovoltaïque d’ici cinq ans et de ne plus pomper du courant du CEB », déclare Vivian Serret, Deputy CEO du Groupe Leal. Le but affiché de ce groupe est de devenir complètement vert dans tous les domaines. « Nous nous sommes battus pour amener la voiture la plus faible en CO2, nous travaillons maintenant pour un environnement des plus sains possibles », dit-il. Selon M. Maulloo, SETL totalise déjà 500 KW d’installations et terminera l’année avec 1 MW. Ce qui représente, dit-il, 70 % de tout ce qui est installé dans ce domaine à Maurice.