Les parents d'élèves de l'institution demandent au Ministère de l'Education d'intervenir

Des étudiantes de fin de cycle secondaire, notamment en Forms V et VI, à la Dunputh Lallah SSS sont au bord de l’énervement. Elles ne cachent pas leurs inquiétudes devant les absences répétées d’une de leur enseignante, responsable d’une matière de première importance. Une missive à la rédaction dénonce l’absence de réaction de la part de la rectrice.

Des parents d’élèves crient au scandale devant cet état de choses. Tout en demandant au ministère de l’Education de se réveiller de manière urgente à la veille des examens, des parents écrivent : « Ena boukou linzistis ki pe deroule dan sa lekolla. Profeser absan tro boukou ek bann zanfan pe penalize. »