Le phénomène d’enfants des rues perdure. Dans les années 2000, beaucoup d’enfants dormaient dans la rue. Aujourd’hui, on trouve plus souvent des enfants qui passent beaucoup de temps dans la rue, sans forcément y dormir. Mais il y a toujours un manque d’encadrement flagrant envers ses jeunes.
Edley Maurer, coordinateur de l’ONG Safire, nous brosse un tableau de la situation.