Une ferme pédagogique qui s’est donnée comme objectif la réhabilitation et la réinsertion des enfants des rues dans la société. Safire a procédé, le jeudi 16 octobre, au lancement officiel de Nou Laferm. Cet espace de partage et de découverte accueille une vingtaine de jeunes des quatre coins de l’île. Une occasion pour ces derniers de ne pas se laisser influencer par les fléaux. C’est également un endroit où ils se côtoient dans la simplicité et la discipline.
Le jour du lancement officiel de la ferme pédagogique, ils étaient une dizaine à se présenter fièrement vêtus d’un t-shirt arborant le logo Nou Laferm de l’association Safire. Avant d’accueillir les invités pour la cérémonie, ils ont tous mis la main à la pâte pour les préparatifs. C’est un grand jour pour Adel, Fano, Jordan, Steward et les autres. Ils pourront enfin montrer les tâches qu’ils ont accomplies depuis leur arrivée à la ferme de Safire.
À l’entrée du terrain qu’occupe la ferme pédagogique, on aperçoit un lot de terre qui a été soigneusement travaillé pour accueillir les prochaines semences. Ce sont les élèves, avec l’aide des formateurs, qui ont réorganisé l’espace, autrefois occupé par d’immenses champs de cannes, pour pouvoir y cultiver une variété de légumes. Mais aussi pour y élever des volailles et, prochainement, d’autres animaux comme les cabris, les moutons et les lapins.