Depuis un an, l’Ong Safire accueille les enfants en situation de rue dans un nouveau cadre : une ferme pédagogique. Ce lieu est à la fois un espace d’apprentissage agricole et propose une série d’activités visant à leur réinsertion. À travers cette ferme, Safire vise une approche holistique du développement de l’enfant.
Âgés de 12 à 18 ans, les jeunes encadrés par Safire bénéficient de ce nouvel outil pédagogique, lequel permet également de prendre conscience du rapport à l’environnement. Ces adolescents en situation de rue redécouvrent ainsi la terre, apprennent les bases de l’agriculture et se familiarisent avec l’élevage. Edley Maurer, coordinateur de Safire, explique : « Ce projet représente une étape importante que nous franchissons pour aider ces jeunes issus de milieux précaires. À travers cette ferme pédagogique, Safire a voulu mettre l’accent sur l’autosuffisance alimentaire pour ces jeunes. Ces derniers apprendront à devenir autonomes dans le futur et amélioreront ainsi leur condition de vie. »
Christophe, 18 ans, est l’un des bénéficiaires de ce projet. Depuis deux ans, il est encadré par Safire. Nou Laferm (nom du projet) lui a ainsi permis de redécouvrir la terre. « Cela fait un an que je viens à la ferme. J’ai appris comment planter, faire des ‘plates bandes’… Je remercie Safire de m’avoir donné cette opportunité. Grâce à ce projet, je peux maintenant planter des légumes et m’occuper d’une ferme. »
Parallèlement à la ferme elle-même, les jeunes ont aussi l’occasion de participer à une série d’activités visant à faciliter l’apprentissage de la lecture et de l’écriture. Des sessions d’artisanat, de musique et d’activités sportives sont aussi proposées à la vingtaine de jeunes engagés dans ce projet.
Pour réaliser cette ferme pédagogique, Safire a bénéficié du soutien du Global Environment Facility (GEF), à travers le GEF Small Grant Programme (UNDP), la Barclays, ENL et le Special Collaborative Programme for Women and Children in Distress, du ministère de l’Égalité du genre, du Développement de l’enfant et du Bien-être de la famille, ainsi que de nombreux autres sponsors.
L’inauguration officielle de la ferme a eu lieu jeudi dernier en présence de Mireille Martin, ministre de l’Égalité du genre, et de Suren Dayal, ministre de l’Intégration sociale.