Depuis 3h30, hier matin, la police de Souillac mène une enquête serrée des suites d’une déposition consignée par le sergent Putchay. Ce dernier a effectué la déposition au nom d’une femme âgée de 30 ans et qui souffre d’un handicap mental. Selon la teneur de la déposition, la femme en question a été régulièrement violée durant les trois derniers mois et serait même enceinte, à en croire des tests de grossesse qui se sont révélés positifs.
Selon des informations disponibles dans le giron de l’enquête policière, il ressort que cette affaire est prise avec beaucoup de sérieux. Le suspect, qui serait connu dans les milieux de l’enquête, était activement recherché à hier. Selon nos sources, il aurait régulièrement profité du fait que la trentenaire se soit retrouvé régulièrement seule pour en profiter.
La victime de ces viols répétés, quant à elle, a dû être admise à l’hôpital de Souillac. Même si sa vie n’est pas en danger, son état de santé suscite toutefois certaines inquiétudes. Un examen médical par un Police Medical Officer (PMO) était prévu pour hier. Dans ces mêmes milieux, on confirme également la nature positive des tests de grossesse qu’elle a effectués.
———————————————————————————————————————————
À Vallée-Pitot tard vendredi soir: Un adolescent de 18 ans grièvement blessé à la tête
Un adolescent de 18 ans habitant Vallée-Pitot a été grièvement blessé lors d’une dispute, tard vendredi soir, dans la localité. À hier, il se trouvait toujours à l’unité des soins intensifs de l’hôpital Dr Jeetoo à Port-Louis. Selon les indications disponibles de source policière, il ressort que c’est la mère de l’adolescent qui a découvert ce dernier, alors qu’il était étendu sur l’asphalte, en face de sa maison. Il était alors autour de 23h . Il saignait abondamment des suites de graves blessures à la tête. Une enquête a été ouverte et, selon nos renseignements, un suspect potentiel, âgé de 17 ans, aurait été entendu puis relâché sur parole peu avant minuit. L’origine de cette agression demeure inconnue pour le moment.
———————————————————————————————————————————
A Rodrigues: Deux mineurs arrêtés avec du gandia dans leur collège
Deux étudiants de 14 et de 16 ans ont été appréhendés par la police vendredi de la semaine dernière, dans un collège de Rodrigues. La police avait été prévenue par le responsable de l’établissement secondaire à l’effet qu’une certaine quantité de gandia avait été retrouvée sur les deux étudiants. Une enquête a été ouverte par la police afin de retracer la provenance de cette drogue. Ces arrestations viennent relancer, en quelque sorte, toute la question autour de la drogue en milieu estudiantin…