Après être passés aux aveux hier pour le meurtre de Kistanamah Rammanjooloo, 79 ans, Sharone Jackson, 30 ans, la principale suspecte dans cette affaire, et Mohamad Nazeem Emanbaccus, 35 ans, habitant rue Alma, Vallée-Pitot, ont été une nouvelle fois arrêtés par la CID de Trou-aux-Biches. Ils sont en effet aussi suspectés d’être impliqués dans des cas de vol commis dans le nord.
Les enquêteurs de la CID de Trou-aux-Biches sont venus récupérer hier les deux suspects dans les locaux de la MCIT pour les interroger sur une série de vols perpétrés dans le nord de l’île la semaine dernière. Les suspects – Sharone Jackson et Mohamad Nazeem Emanbaccus – ont raconté aux enquêteurs qu’ils se trouvaient dans un van vert, dont la plaque d’immatriculation avait été retirée. Ils ont attaqué deux commerçants, l’un à Plaine-des-Papayes et l’autre, propriétaire d’un vidéoclub, à Triolet. Selon nos recoupements d’informations, Sharone Jackson aurait raconté aux enquêteurs qu’elle était restée dans le véhicule lorsque Nazin Emmanbaccus et un autre suspect, tous deux respectivement armés d’un sabre et d’un couteau, ont fait irruption dans le magasin avant de forcer le propriétaire du vidéoclub à leur remettre de l’argent. Ils ont pris la fuite avant de se rendre chez un autre commerçant de Plaine-des-Papayes.
Le propriétaire du vidéoclub avait expliqué au Mauricien qu’il se trouvait derrière le comptoir lorsqu’il a vu une voiture, dont les fenêtres étaient brisées, s’arrêter devant son magasin. « Deux personnes sont alors rentrées à toute vitesse à l’intérieur de mon magasin et l’une d’elles m’a menacé avec un sabre avant de s’emparer de la recette de la journée, que je gardais dans un tiroir. Pendant que j’essayais de courir pour aller me cacher, l’autre individu a foncé sur moi et m’a donné un coup de couteau au cou. Ils ont ensuite pris la fuite », raconte-t-il.
Pour rappel, Sharone Jackson, la voisine de Kistanamah Ramanjooloo, est passée aux aveux dans la nuit de vendredi à samedi. La MCIT a par la suite procédé à l’arrestation de trois autres suspects, soit Aktar Hossenally, alias Malgache, 34 ans et habitant Route militaire, Vallée-Pitot, Mohamed Nazeem Emanbaccus et Nasser Ali Jeewon, alias Ti-jockey, un marchand ambulant de 41 ans. Dans sa déposition aux enquêteurs de la MCIT, Sharone Jackson a révélé que « nou ti fer plan pou al kokin dan laboutik bonn fam kan nou ti dan zardin Plaine-Verte ».
L’autopsie, pratiquée par le médecin légiste, a révélé que la victime est décédée d’un étouffement et qu’elle portait de multiples blessures. Ce drame a plongé toute la région de La Tour Koenig et de Terasson dans un profond émoi car la victime, que les habitués appelaient « tantinn », se montrait disponible pour tous ses clients à toute heure de la journée.