Le Chief Inspector Hayman Dass Ghoora a été arrêté hier par le Central CID suite à une déposition consignée par une femme rapportant qu’il aurait tenté de disculper un suspect dans une affaire de viol, dont elle a été victime, en réorientant l’enquête policière. Après son arrestation, cet ancien Chief Investigator à l’Independent Commission Against Corruption (ICAC) a été longuement interrogé par les limiers du Central CID aux Casernes centrales avant d’être autorisé à rentrer chez lui. Il a comparu devant le tribunal de Souillac à la mi-journée sous une charge provisoire de forgery. Il a été remis en liberté conditionnelle après avoir fourni une caution.
D’autre part, le CI Ghoora a subi un sérieux revers en cour la semaine dernière avec le juge Hajee Abdoula rejetant son action en réclamation de Rs 50 millions. Hayman Dass Ghoora, qui a rejoint la force policière en 1984, voulait être dédommagé pour son renvoi de l’ICAC en 2004 après un Judicial Review en 2005.
Hayman Dass Ghoora est le deuxième policier en état d’arrestation en l’espace de quelques jours, après le cas du Police Constable Mehen Kumar Ramlochurn, 29 ans, affecté au poste de Terre-Rouge. Ce jeune homme aurait promis un permis de conduire contre une somme de Rs 4 000.