Les hommes de la Criminal Investigation Division de Port-Louis sud ont eu une première indication de la quantité de méthadone emportée lors d’un cambriolage dans un entrepôt de Plaine-Lauzun aux petites heures du matin samedi. Un premier inventaire réalisé en cours de matinée indique que les bandits ont emporté pour Rs 5 millions de cet opiacé de synthèse utilisé dans le traitement de la dépendance à l’héroïne. Lors d’une première vérification, il a été établi qu’environ 80 fioles de méthadone ont été dérobées. La confirmation de la quantité exacte de méthadone emportée par quatre hommes armés dans la nuit de vendredi à samedi devrait intervenir dans le courant de l’après-midi, à la fin de l’inventaire complet.
À ce stade, aucun suspect n’est dans le collimateur des enquêteurs mais la liste des récidivistes suivant un traitement à la méthadone est passée au peigne fin depuis que le vol a été commis. La méthadone fait depuis un bon moment déjà l’objet d’un intérêt particulier des trafiquants, surtout à des fins de vente. Aux petites heures du matin, samedi, quatre hommes avec des armes tranchantes sont entrés par effraction dans ce dépôt. Ils ont d’abord agressé un des deux vigiles de Rapid Security Service, un homme âgé de 43 ans. Par la suite ils ont placé un couteau sous la gorge de son collègue, un homme de 20 ans, afin de les dissuader de jouer les héros. Les malfrats sont alors entrés dans les locaux où ils ont fait main basse sur tout un stock de méthadone. Le Scene Of Crime Office est venu sur les lieux pour des prélèvements d’indices susceptibles d’aider à remonter la piste des quatre bandits.