Les limiers de l’Anti-Piracy Unit enquêtent actuellement sur un réseau de distribution de chauffe-eau solaires contrefaits SunPower à Maurice. Ces dispositifs de captation de l’énergie solaire de cette marque devraient uniquement être commercialisés par l’unique revendeur officiel dont le magasin se trouve à Pereybère. Or, une descente d’une escouade de cette unité spécialisée à Mr Bricolage, Grand-Baie La Croisette, a débouché sur une première saisie avec un appareil contrefait qui était exposé en rayon à des fins de vente. Les enquêteurs devaient par la suite remonter à son distributeur, Némorin Electronic Co Ltd.
Les informations disponibles de sources policières indiquent qu’après l’opération à Mr Bricolage, qui a débuté vers 12 h 15, les enquêteurs devaient soumettre le responsable de ce magasin spécialisé à un interrogatoire en vue de faire la lumière sur la provenance du chauffe-eau solaire saisi. Avec les informations obtenues, l’escouade de la l’Anti-Piracy Unit (APU) a initié une nouvelle descente à Némorin Electronic Co Ltd, basée à Pailles, qui serait soupçonnée d’importer ces dispositifs contrefaits de la marque SunPower.
La perquisition effectuée peu avant 16 h devait déboucher sur la saisie de 53 chauffe-eau solaires portant la griffe de SunPower. Avec cette découverte compromettante, le Managing Director de la société, Louis Jacques Raymond Éric Némorin (50 ans), devait être arrêté tandis que son entrepôt était placé sous scellés. Après un premier interrogatoire, le Managing Director a été autorisé à rentrer chez lui en attendant les prochaines étapes de l’enquête. À ce stade, aucune indication n’est disponible quant à la valeur marchande globale de cette saisie d’appareils de captation de l’énergie solaire, destinés à fournir de l’eau chaude sanitaire. L’enquête se poursuit.
Depuis l’ouverture de Mr Bricolage à Grand-Baie La Croisette, c’est le directeur même du magasin SunPower à Pereybère qui devait découvrir avec stupéfaction que des chauffe-eau solaires de cette marque y étaient en vente. « Comme tout Mauricien, j’étais curieux de me rendre à Grand-Baie La Croisette dès son ouverture. En visitant Mr Bricolage, j’ai été surpris de constater que la marque de chauffe-eau solaire que je commercialise exclusivement était également en vente là-bas. J’ai alors demandé à un employé d’où venait cet appareil et il m’a fait comprendre que le magasin avait un fournisseur », explique Georges Chung, sole owner de SunPower.
Au vu de cette découverte, il devait se rendre au poste de police de Grand-Baie pour consigner une déposition formelle avant que des contacts ne soient établis avec l’APU. « Dans ma version des faits à la police, j’ai fait comprendre que j’étais le sole owner de SunPower à Maurice et que d’autres personnes exploitaient cette marque. D’autant plus que le dispositif que j’ai vu à Mr Bricolage ne ressemble absolument pas à celui que je commercialise. C’est du contrefait ! » conclut Georges Chung.