Un peu plus de sept semaines après le vol audacieux d’un montant global de Rs 1 227 112.62 dans le supermarché Dream Price à Nouvelle-France, les limiers de la Criminal Investigation Division de Grand-Bois sont parvenus à élucider l’affaire. Les présumés cerveaux de ce coup monté avec le double de la clé du bureau où se trouve le coffre fort ne sont autres que l’un des managers du supermarché, Fadil Ellaheebuksh, 20 ans, et un helper de 17 ans habitant Midlands. Un troisième complice dans ce vol, un adolescent habitant St-Aubin, a été appréhendé par les enquêteurs et a avoué sa participation dans ce forfait commis dans la nuit du 27 au 28 avril. Une partie du butin, soit une somme de l’ordre de Rs 320 000, a été utilisée pour l’achat d’une voiture Subaru Impresa, qui a eu un accident à Tyack le jour même de l’achat alors que Fadil Ellaheebuksh était au volant.
Le samedi 28 avril, un des managers de la chaîne de supermarchés Dream Price, Ashfaq Hussein Mukadam, 28 ans, devait consigner une déposition au poste de police de la région concernant un vol d’exactement Rs 1 227 112.62 survenu durant la nuit précédante. Dans sa déclaration, il a expliqué que le butin, représentant la recette du vendredi 27 avril et soigneusement gardé dans un coffre-fort, totalisait Rs 702 867 en liquide et des reçus de Master Cards et cartes de débit. Les limiers de la Criminal Investigation Division de Grand-Bois devaient se rendre sur les lieux pour les premières constatations. Mais aucune empreinte n’a pu être relevée sur la scène du vol, alors que le système d’enregistrement vidéo numérique ainsi que les caméras de surveillance installées dans le supermarché étaient hors service.
Toutefois, se basant sur certaines informations recueillies sur le terrain, les hommes de la CID de Grand-Bois devaient dans un premier temps porter leurs soupçons sur un helper du supermarché, âgé de 17 ans et habitant Midlands. Selon nos recoupements, l’adolescent a été deeply questioned lors de son interrogatoire dans les locaux de la CID en compagnie de son père. Le jeune homme devait passer aux aveux en indiquant aux limiers qu’il a conspired avec ses collègues de la section Store, deux jours avant de réaliser son coup dans la nuit du 27 au 28 avril en compagnie de ses deux complices, l’un des managers du supermarché, Fadil Ellaheebuksh et un jeune de 16 ans de Morcellement St Aubin.
Fadil Ellaheebuksh devait plus tard confirmer la version du helper et a indiqué aux limiers le Modus Operandi adopté pour le vol. Le vendredi 27 avril, le manager devait prendre frauduleusement la clé du bureau sur le Key Board et se rendre au Monoprix de Curepipe où il a effectué une commande pour réaliser un duplicate de la clé. À la fermeture du supermarché, Fadil Ellaheebuksh devait garder sur lui les clés des shutters, se trouvant à l’arrière du supermarché, en vue d’y avoir accès durant la nuit pour achever le travail. La clé du bureau a ensuite été jetée par-dessus le pont de Rivière-des-Anguilles et n’a pas été retrouvée jusqu’ici.