Trois pensionnaires du SOS Village de Beau-Bassin sont formellement portés disparus à la police après leurs fugues respectives depuis ce centre. Deux filles, âgées de 12-13 ans, se sont évadées, il y a environ un mois, tandis que cela fera bientôt trois mois que Paplito Martha, 13 ans, est introuvable après son escapade depuis les locaux de cette association humanitaire qui offre un cadre de vie familial avec une mère SOS. Les informations disponibles indiquent que Louis Paplito Martha, pensionnaire du SOS Village depuis environ trois ans et fréquentant la branche prévocationnelle du Collège La Confiance, avait fugué du centre dans l’après-midi du 30 avril dernier. Dans sa déposition consignée le même jour à la police, pour rapporter ce Missing Person Case, une des Care Givers de ce centre installé à Mare Gravier, Beau-Bassin, devait expliquer que “sans ki kikene koné, li finn sorti depi dan villaz line allé.”
Cette employée devait expliquer que par la suite, elle s’est personnellement engagée dans une recherche dans les environs du centre pour retrouver le garçon.
Recherches
Elle a également tenté d’entrer en contact téléphonique avec les proches parents du fugueur habitant Port-Louis et Baie du Tombeau. Mais ses efforts n’ont connu aucun résultat probant. La Care Giver avait affirmé ignorer où se trouve le jeune garçon d’autant plus que c’est la toute première fois qu’il commet un acte de ce genre.
Ainsi l’inquiétude est de mise compte tenu que plus de deux mois et demi se sont écoulés depuis la disparition de l’adolescent qui n’a donné aucun signe de vie. De plus, il ne s’est pas présenté à son collège depuis sa fugue. Ainsi, la police lance un appel pour transmettre toute information le concernant au 999, 208-0034, 208-0035 ou au poste de police le plus proche. Sa description physique : teint brun, mésurant 1m50, mince, cheveux crépus courts et des yeux marron. Le dernier jour où il a été vu, soit le 30 avril, il portait un t-shirt et un short noir avec des chaussures de sport noires. Outre la disparition de Paplito Martha, les responsables de SOS Village sont sans nouvelles de deux autres filles âgées de 12 et 13 ans. Ces dernières avaient fugué du centre il y a environ un mois. Du côté de la police, l’on accorde une attention spéciale à ces cas. “Ces enfants sont souvent des orphelins, abandonnés ou séparés de leurs parents pour raisons familiales graves. Avec leur prise en charge à SOS Village, ils bénéficient d’un cadre affectif. Les craintes sont de mise quant à ces cas de disparitions car ces jeunes pourraient tomber entre de mauvaises mains”, fait comprendre une source policière à Week-End.