Le travail de terrain de différentes unités de la police dans la région de La Tour Koenig a abouti à l’arrestation de trois suspects dans deux cas de vol à main armée dans les autobus des compagnies United Bus Service et Triolet Bus Service. L’enquête se poursuit en vue d’élucider ces délits. Un quatrième suspect, faisant partie du gang, devrait bientôt être écroué.
Depuis quelque temps de nombreux cas de vol à main armée perpétrés dans des autobus ont été enregistrés dans la région de La Tour Koenig. En l’espace de trois jours vers la mi-juillet, deux autobus des compagnies United Bus Service (UBS) et de Triolet Bus Service (TBS) ont été les cibles de ces attaques.
Le premier vol à main armée remonte au 16 juillet. Trois individus étaient montés à bord d’un autobus pour dépouiller le receveur, emportant ainsi la recette de la journée de Rs 10 370. Deux jours plus tard, un autre cas a été rapporté avec cette fois une somme de Rs 2 526 emportée, dont une partie appartenant au receveur.
Se basant sur les dépositions des chauffeurs et receveurs victimes, ainsi que sur les informations obtenues sur le terrain, les responsables de l’enquête ont conclu qu’ils avaient affaire à une bande organisée, les attaques étant, selon eux, bien planifiées avec des horaires stratégiques choisis et un Modus Operandi simple.
Les individus montaient dans les autobus comme de simples passagers avant de menacer le receveur pour ensuite faire main basse sur l’argent en sa possession. Avec les deux nouveaux cas de vol enregistrés, le Divisional Commander de Port-Louis Sud, les postes de police de La Tour Koenig et Pointe-aux-Sables, la Divisional Crime Intelligence Unit (DCIU) et la Criminal Investigation Division (CID) ont mis sur pied une stratégie pour remonter la piste des bandits.
Le travail de terrain a donné des résultats probants avec l’arrestation de trois individus les 28 et 30 juillet. Il s’agit de Kelly Frederick (34 ans, maçon, habitant Richelieu et fiché habitual criminal), Louis Philippe Jeff Élysée (24 ans, helper et habitant La Tour Koenig) et Bernard Simon Andy (35 ans, pêcheur et habitant Tamarin).
Les trois suspects ont été formellement identifiés par les employés des compagnies d’autobus de service au moment du vol et sont passés aux aveux quant à leur participation dans ces forfaits. Un quatrième suspect, Jim Rabet, habitant Cité Richelieu, est actuellement wanted. Les informations disponibles dans les milieux autorisés indiquent que les enquêteurs sont sur sa piste; son arrestation devrait être imminente.
Par ailleurs, un autre individu a été interpellé la semaine dernière pour deux cas de vol avec effraction à l’église St-Mathieu à La Tour Koenig. Clifford Antoine Lememe, 40 ans, a avoué avoir commis ces forfaits les 8 et 11 juillet. La police a objecté à la remise en liberté sous caution. « En juillet, 11 suspects ont été arrêtés dans des cas de larcin de téléphones portables, de produits alimentaires, de vêtements et d’autres articles. Les victimes, la Neighbouring Community, le personnel des compagnies de transport et d’autres opérateurs économiques ont été rassurés et satisfaits par la sécurité renforcée de la police dans les parages de La Tour Koenig et de Pointe-aux-Sables et surtout par l’arrestation des suspects dans les meilleurs délais », indique-t-on dans les milieux autorisés de la police.