À peine la saison 2014 a pris son envol que déjà les Racing Stewards étaient sur la brèche ce matin pour diriger plusieurs enquêtes. L’entraîneur Hugues Maigrot, trouvé coupable de « négligence » pour urine anormale sur deux de ses chevaux, Ocean’s Edge et Hills Of Rome, a été sanctionné de deux amendes de Rs 50 000 chacune. L’enquête concernant la 9e course de samedi dernier remportée par Tube Wave a été renvoyée, Noel Callow, qui pilotait le favori Ambassador Rex, étant souffrant. Une troisième enquête concernant une remarque déplacée alléguée de Ricky Maingard à l’égard de Randhir Perthaub a, elle, été ajournée.
Hugues Maigrot, qui n’avait pas contesté les résultats du laboratoire Quantilab Ltd dirigé par Bertrand Baudot, lesquels avaient révélé la semaine dernière la présence d’une substance illicite (Nitrotain) dans l’urine d’Ocean’s Edge et Hills Of Rome lors des tests inopinés effectués par le MTC (sous la supervision de Nawaz Rawat, Security Manager au MTC) entre le 24 février et le 8 mars dernier, a été sanctionné dans un premier temps sous la section 47 (i) qui stipule qu’un « Stable Manager shall be responsible for (a) the proper management, administration, supervision and control of hs stable ; (b) supervising and controlling the horses under his care in his stable ».
Le comité, présidé par le Director of Racing/Chairman of Stewards, Ian Paterson, avec comme assesseurs Ramesh Manrakhan, Pursooramrye Kallechurn, Jacques de Commarmond et Tanvir Adamjee, a aussi appliqué la section 208 3 (1) des Rules of Racing pour suspendre Ocean’s Edge et Hills Of Rome de huit semaines à compter du 15 mars dernier.
Il faut souligner qu’Hugues Maigrot avait quand même pointé du doigt la sécurité du MTC en place à Floréal lors du déroulement de l’enquête de ce matin.