La liste des avocats convoqués formellement par le Central CID pour des séances d’interrogatoire under warningsuite à de graves allégations portées contre eux devrait s’allonger dans les prochains jours. Un premier décompte indique que quatre membres du barreau intéressent à court terme la police pour des enquêtes portant sur des développements dans des high profile cases, dont des dossiers existent déjà la police. L’un de ces cas concerne Hemant Bangaleea, présenté comme l’homme à la valise de Rs 300 millions, avec des accusations portant sur une somme de Rs 40 millions. D’autre part, l’affaire du détournement de Rs 80 millions à la Bramer Bank en août de l’année dernière devra remonter à la surface avec une nouvelle assignation à interrogatoire servie à l’assistant commissaire de police Dip, dont l’épouse et le fils, ont déjà été inculpés provisoirement après enquête.
Dans l’immédiat, la relance de l’affaire Bangaleea, un ancien chauffeur de Mauritius Telecom présenté comme un agent du Parti travailliste mais nié par le leader, Navin Ramgoolam, retient l’attention au Central CID. Le principal accusateur d’Hemant Bangaleea, le dénommé Nitesh Ramdharry, qui a retenu les services de Me Jean-Claude Bibi, est revenu sur sa déposition à charge initiale en alléguant qu’un homme de loi, dont le nom a été cité dans l’enquête, lui avait demandé de consigner une fausse déclaration contre Hemant Bangaleea en gonflant le montant de la somme en litige en vue de tirer un capital politique au profit d’un parti de l’opposition.
Nitesh Ramdharry avait initialement soutenu qu’il aurait remis une somme de Rs 40 millions à Hemant Bangaleea pour l’achat d’un terrain en vue de construire un hôtel en Inde. Subséquemment, il n’aurait eu ni terrain ni recouvré son argent. Or, en fait, le montant en question ne serait que de Rs 8,7 millions, dont Rs 7,5 millions en objets d’art et Rs 1,2 million en espèces. Dans cette nouvelle déposition, il porte de graves allégations contre un homme de loi, sur les instructions de qui il aurait augmenté la somme à Rs 40 millions.