Les critères pour l’enregistrement de médecins et dentistes ont été revus par le ministère de la Santé afin d’améliorer les compétences du corps médical à Maurice. Les amendements à la Medical and Dental Council Act sont ainsi en vigueur depuis le mardi 1er janvier. Ceux souhaitant pratiquer dans le pays devront, lors de leur inscription à des études de médecine ou dentisterie, posséder un minimum de 21 points dans trois sujets au niveau du A Level, obtenus dès leur première tentative. De plus, les nouveaux diplômés en médecine, formés à Maurice comme à l’étranger, seront appelés à passer un examen après leur formation de pré-enregistrement.
Depuis le 1er janvier, ceux s’inscrivant à une formation en médecine ou dentisterie et souhaitant pratiquer à Maurice, doivent obligatoirement détenir trois A Level. Pour être admis aux cours de BSc (Hons) Medical Science dispensés par l’Université de Maurice depuis 1997, les aspirants étudiants doivent avoir au moins deux A et un B dans leurs matières principales – incluant la biologie et la chimie – aux examens de Higher School Certificate.
Plusieurs universités étrangères n’en demandent cependant pas autant lors des inscriptions. Bon nombre d’étudiants en médecine formés ailleurs ne possèdent de ce fait pas d’Advanced Level Qualifications. Le paragraphe suivant a été ainsi ajouté à l’article 22 de la Medical and Dental Council Act suite à la Economic and Financial Measures (Miscellaneous Provisions) Act 2012 : « A person enrolling on a course leading to a diploma in medicine or a diploma in dentistry in Mauritius shall prior to embarking on a diploma in medicine or dentistry produces a certificate, or a certified copy of a certificate, stating that he has passed at one sitting any 3 subjects at Advanced (‘A’) level (or its equivalent), with a minimum of 21 points, based on the following scale (or such equivalent scale as may be approved by the Council on the recommendation of the Ministry responsible for the subject of education. »
Un board de Post Graduate Medical Education sera aussi constitué pour conseiller les Medical and Dental Councils sur l’enregistrement de médecin spécialistes et de dentistes. Les nouveaux diplômés en médecine, formés à Maurice ou à l’étranger, devront par ailleurs passer un examen après leur formation de pré-enregistrement.
Le Continuous Professional Development deviendra obligatoire pour tous les médecins et chirurgiens-dentistes exerçant sur le territoire mauricien dès septembre 2013. De plus, un Health Professional Bill est en préparation pour réguler la pratique des professionnels de Santé, médecins, dentistes, infirmiers et pharmaciens.
La Central School of Nursing sera, quant à elle, réorganisée en vue de la préparation des nursing students au Nursing diploma. Le syllabus a déjà été accrédité par la Mauritius Qualifications Authority. Un programme est aussi destiné aux infirmiers déjà en poste et qui ne possèdent que le Certificate of Nursing. 215 étudiants en Nursing, terminant leur formation en 2013, seront recrutés comme infirmiers dans les hôpitaux. Un autre batch d’infirmiers rejoindront aussi cette année les services hospitaliers.