Le Passage Grand Courant, entre l’Ile-aux-Cerfs et l’îlot Mangénie, « victime » d’un ensablement accéléré, dénoncé par Week-End, pourrait retrouver sa vitalité. C’est ce qu’a laissé entendre le ministre de l’Environnement, Deva Veerasawmy, mardi dernier, en réponse à une interpellation du député D. Khamajeet sur le sujet. Du moins, le ministère s’est engagé à faire enlever, « as a short term remedial measure », l’accumulation de sable.