Le Medical Council (MC), plus précisément l’Investigative Committee institué sous la présidence du Dr Goordyal pour faire la lumière sur la DY Patil Medical College Saga, a pris la décision de convoquer la direction de ce collège médical. C’est ce qu’a appris Le Mauricien à la mi-journée. En parallèle, le conseil d’administration de la Tertiary Education Commission et le Board de l’University of Technology Mauritius ont été convoqués d’urgence en début de semaine pour passer en revue la situation par rapport aux cours de Post-Graduate Medicine du DY Patil Medical College et décider de la marche à suivre. La décision la plus probable reste que la direction de cet institut médical soit appelé à suspendre le recrutement des étudiants pour des cours de spécialisation jusqu’à ce que le problème d’équivalence des diplômes et d’accréditation soit réglé.
Le MC, à la suite de sa réunion d’urgence de vendredi dernier, a mis sur pied un comité pour mener une enquête approfondie dans l’affaire PY Patil Medical College. Le premier volet de l’enquête portera sur les allégations de pratiques illégales de médecine au Jawaharlal Nehru Hospital au cours de ces dernières années alors que, dans un deuxième, le mandat du comité Goordyal sera de procéder à une évaluation académique et professionnelle du programme de cours dispensés aux étudiants en Postgraduate.
Ainsi, le Dean de la faculté de médecine du DY Patil Medical College, le Pr Sharma, sera convoqué dans les prochains jours pour des explications sur le déroulement des cours dispensés à l’hôpital de Rose-Belle aux termes du Clinical Framework Agreement intervenu. Les documents officiels à l’hôpital de Rose-Belle seront également étudiés. Les deux étudiants, cités comme étant coupables de pratique illégale de médecine, seront également interrogés par les membres de cette instance du MC.
Face à la controverse suscitée autour de cette faculté de médecine non reconnue en Inde et à Maurice, la direction du DY Patil Medical College pourrait être appelée à surseoir tout exercice de recrutement d’étudiants étrangers ou mauriciens avec le MC tentant de trouver un moyen de ne pas pénaliser outre mesure les 15 premiers étudiants, qui ont complété leurs études pour devenir des spécialistes et se faire accréditer formellement.
Du côté de l’University of Technology of Mauritius, qui est l’Awarding Body pour les étudiants en médecine du DY Patil Medical College, on concède que les diplômes de 3e cycle remis à des étudiants en présence du ministre de l’Enseignement supérieur lors d’une convocation solennelle en novembre de l’année dernière, ne valent rien. Le dossier de DY Patil College était la priorité des délibérations du conseil d’administration de l’University of Technology Mauritius ainsi que de la TEC, avec l’étau se resserrant sur le directeur exécutif, le Pr Bhakshi, qui avait présidé la dernière édition de l’International Monitoring Committee sur ce collège. Cette instance avait recommandé l’accréditation de cette institution auprès du MC sans relever les graves manquements qui ont éclaté au grand jour.