Devant la démission de l’ancien juge Dhiraj Seetulsingh et la contestation du Dr Abdool en tant que membre du Fact Finding Committee sur la DY Patil Medical College Saga, la Tertiary Education Commission a pris la décision en fin de semaine de revoir sa copie. Ainsi, le conseil d’administration de cette institution a approché l’ancien chef juge Arriranga Pillay pour présider cette enquête sur le scandale de cette faculté médicale opérant dans l’enceinte de l’hôpital Jawaharlal Nehru.
L’ancien chef juge aura pour assesseurs Vasdev Hassamal, le président du conseil d’administration de la Mauritius Revenue Authority et Adviser auprès de l’Office of Public Sector Governance du Prime Minister’s Office, et le Dr Bhaye Dawood Jaufeerally, un spécialiste en chirurgie générale. Les deux  autres membres pressentis initialement pour faire partie de ce Fact Finding Committee, en l’occurrence le Dr Abdool, ancien directeur des Health Services au ministère de la Santé, et Guy Wong So, ont été laissés sur la touche avec cette récente décision.
Le Fact Finding Committee revu et corrigé devra se mettre au travail dès le début de la semaine en ayant accès aux dossiers du DY Patil Medical College à la TEC et au ministère de la Santé. Contrairement à la précédente enquête, le Board de la TEC n’est pas allé jusqu’à imposer un délai de quinze jours pour la soumission des Findings. Aucun changement n’est intervenu dans les attributions de cette enquête.
Une des cartes maîtresses de cette enquête pourrait être les conclusions de l’enquête menée par la Dr Timol, directrice des Health Services à la Santé, au sujet des manquements et lacunes relevés par rapport au Clinical Framework Agreement entre la direction de la faculté médicale et le ministère de la Santé. Les observations de l’International Monitoring Committee de la TEC et de l’Education Committee du Medical Council pourraient représenter un Eye-Opener pour l’enquête confiée à Arriranga Pillay.