Le ministre français de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves le Drian, et la Vice-première ministre et ministre de l’Education, Leela Devi Dookun, ont procédé à la signature d’un accord sur le « Réseau des Études Françaises à Maurice », ce jeudi 20 février au bâtiment du trésor.

Les accords signés ce matin concernent :

(i) La Déclaration d’intention sur la création et l’organisation du réseau des études françaises à Maurice ;

(ii) la Déclaration d’intention à la nouvelle piste d’atterrissage à Rodrigues

(iii) la Déclaration d’intention pour la coopération sur l’économie bleu

Jean-Yves le Drian a avancé que la France est « le premier investisseur, le premier client et le premier fournisseur de touristes à Maurice ».

« Il y a 200 entreprises françaises à Maurice. Cela signifie que notre relation très forte demande a être renforcée. La grande surprise positive de mon séjour est le développement de l’enseignement supérieur. C’est dans cette logique que nous voulons renforcer notre coopération, qui sera encore plus profitable pour notre jeunesse et la jeunesse africaine, » a-t-il déclaré.

Leela Devi Dookun a estimé, pour sa part, que cet accord permettra d’augmenter la visibilité de Maurice auprès des élèves du continent africain, de l’océan Indien et de l’Asie. « C’est en ligne avec notre vision de transformer notre République en un hub d’excellence en matière d’enseignement supérieur ».

Concernant la nouvelle piste d’atterrissage à Rodrigues, la Vice-première ministre a affirmé qu’il s’agit d’« un nouvel essor » apporté au développement de l’île. « L’accord de l’économie bleue enclenchera un développement de nos océans d’une façon beaucoup plus soutenable et durable », a-t-elle ajouté.

Le ministre des Affaires étrangères français a également procédé à une visite de l’Uniciti Education Hub, au Campus de Pierrefonds.