L’orchestre du conservatoire François Mitterrand a rendu un bel hommage aux plus grands compositeurs du 17e siècle, le samedi 9 novembre à l’auditorium Francis Thomé. Salle bondée, ambiance baroque et célébration des jeunes talents du Conservatoire. Événement marqué cette année par la chorale, qui célèbre sa réussite aux examens de la Royal School of Music.
Ouverture symphonique majestueuse avec possiblement l’oeuvre le plus jouée de Georg Friedrich Händel, Music for the Royal Fireworks. L’orchestre du Conservatoire nous déroule un tapis de velours très fin avec les longues tenues des cordes en demi-teinte pour soutenir les cadences et discours très libres de la flûte traversière, du hautbois, puis du basson. L’émerveillement du public, venu nombreux cette année, devient alors palpable devant cette pièce complexe que la directrice, Claude Ricaud, décrit comme “un morceau qui nécessite une forte concentration”.