Il a fallu attendre la 9e journée, soit après 32 entrées, pour voir l’entraîneur Shyam Hurchund ouvrir son compteur 2017 grâce à Prince George dans l’épreuve de clôture samedi dernier. Pour sa deuxième saison au Champ de Mars, il sentait la pression qui commençait à monter, car il était le seul entraîneur à n’avoir pas encore visité la winner’s enclosure jusqu’ici.
Si l’année dernière, Shyam Hurchund est descendu sur la piste pour accueillir son premier vainqueur, Var’s Dream, le 6 août 2016 lors de la 20e journée, c’est Prince George qui lui a fait goûter à ce bonheur cette année. Le coursier, qui avait déjà connu le succès le 15 octobre 2016 sur le kilomètre, en était à sa deuxième sortie cette saison, après avoir terminé 7e lors de la 5e journée. Bénéficiant de la ligne n°1 dans les stalles et confié à Yashin Emamdee, le coursier a profité du terrain mou pour prendre les devants afin de faire de every single post a winning one. Dans la ligne droite finale, il a résisté au retour du grand favori Chap Trap, pour le grand bonheur de tous ses propriétaires, de son jockey et surtout de son entraîneur.
« C’est une joie indescriptible. C’est aussi un grand soulagement, car la pression commençait à monter. Tout le monde qu’on croisait commençait à dire Kan pou kas piso ? Enfin, on a pu ouvrir notre palmarès 2017 », déclare Shyam Hurchund. « Prince George avait la ligne et la piste en sa faveur, mais pas son handicap. Il n’empêche que j’avais pris la décision de le faire courir aux avant-postes, et il m’a donné raison. Yashin Emamdee a aussi réalisé une copybook ride. Mon coursier avait bien travaillé et était dans une bonne forme. Je suis très heureux pour tout le monde à l’écurie », ajoute-t-il.
Praveen Nagadoo, son assistant, abonde dans le même sens : « C’est une grande satisfaction de voir Prince George triompher. Il faut remercier Emamdee qui l’a mené à bon port. Je suis très heureux pour tous les propriétaires qui attendaient ce moment avec impatience et pour tous les palefreniers à l’écurie. »
Pour en revenir à la non-réussite de son établissement jusqu’ici, l’entraîneur affirme que ses chevaux n’étaient pas encore prêts en ce début de saison et qu’il compte sur cette victoire pour créer le déclic. « Mes coursiers commencent à trouver la bonne forme et espérons que la victoire de Prince George en apportera d’autres. La performance de Roy’s Express a été très satisfaisante. Malgré sa ligne extérieure, il a pu prendre les devants et n’a courbé l’échine que dans les derniers mètres. En revanche, Imperial Dancer a été quelque peu décevant, car on s’attendait à un meilleur rang de sa part, alors que Chester’s Wish n’a pas démérité. De son côté, My Man Alex est à revoir. Maintenant qu’on a pu beat the jinx, je souhaite que cela continue », a-t-il conclu.