Pour pallier l’absence de Brandon Lerena pour cause de suspension, Nishal Teeha a justifié la confiance placée en lui pour s’adjuger un doublé lors de la 10e journée pour ainsi prolonger la winning trend de son entraîneur Gilbert Rousset. Toutefois, une semaine de suspension est venue faire tâche sur ce doublé.
Il n’a pas failli à sa tâche en ramenant un doublé, mais sa suspension d’une semaine et ses deux dernières places sont restées en travers de la gorge du jockey Nishal Teeha : «Comme je l’avais dit dans le supplément Dernier Virage de samedi dernier, il me fallait justifier ainsi la confiance placée en moi par l’état-major de Rousset en l’absence de Lerena. Je pense que j’ai été à la hauteur des espérances en ramenant un doublé à l’établissement. J’en profite pour remercier Gilbert Rousset, son assistant Soodesh Seesurrun ainsi que tous les propriétaires de m’avoir fait confiance.»
Cinq victoires déjà à son actif en 27 montes après 10 journées alors qu’il n’avait piloté que trois fois l’an dernier, c’est un Teeha revigoré qu’on retrouve cette saison. «C’est vrai que c’est un autre Teeha qu’on voit en 2017. Comme je suis passé par des moments difficiles en 2016, je me suis remis au travail avec plus de sérieux et avec l’aide de mon épouse Sabrina, j’ai réussi à remonter la pente. Maintenant, les sacrifices paient. J’ai plus de montes et de bons chevaux à piloter. Et qui dit bons chevaux, dit aussi des bonnes chances. Donc, je tire un maximum de mes coursiers et les résultats sont là. Comme je suis un fidèle du yard de Rousset, ils n’ont pas hésité à me faire confiance en l’absence du jockey titulaire.»
Le jockey mauricien devait débuter sa journée victorieusement avec No Resistance, qui restait sur deux bonnes courses avec Lerena en selle. Avec le départ raté de Maestro’s Salute, le représentant de Rousset n’eut aucun mal à prendre les devants et devait réaliser un start to finish. «J’ai pris l’initiative de diriger les opérations et je pense que cette tactique a payé. Comme personne n’est venu m’inquiéter à l’avant, j’ai réduit la course au maximum pour ensuite accélérer en ligne droite finale. Il fallait quand même le contrôler et j’ai préféré le monter aux bras. C’est un coursier sur qui il faudra encore compter», ajoute Teeha.
C’est dans la course de clôture qu’il compléta son double sur le grandissime favori Count Henry. Étant donné que la plupart des favoris — à l’exception de Step To Fame — avaient mordu la poussière, on attendait  confirmation du jeune coursier de Rousset après ses débuts tonitruants. Il a été exact au rendez-vous, même s’il a été poussé dans ses derniers retranchements. «Il ne fallait pas que je rate l’occasion lors de la dernière course. Comme j’étais passé à côté de la plaque juste avant, je voulais signer un doublé et Count Henry n’a pas déçu. Malgré ses 61,5 kg, il s’est bien battu dans la ligne droite finale pour venir coiffer Rock On Geordies. C’est un coursier qui est promis à un bel avenir et je suis heureux d’avoir pu gagner avec lui. Ce qui peut faire taire mes détracteurs.»
S’il est heureux de son doublé, en revanche, les deux coursiers les plus en vue sur qui il était associé, à savoir Cherish The Charm et Aspara, ont pris la dernière place dans leur épreuve respective. Favori dans la course principale et victorieux à sa dernière sortie, le premier nommé n’a pas confirmé cette fois-ci, même s’il a imposé sa tactique favorite à l’avant. «Il a eu une course de rêve à l’avant, mais à un moment, Unbridled Joy est monté sur ses postérieurs aux 1100m. A cet instant, il s’est désintéressé de la course malgré mes sollicitations en fin de partie. C’est une course à oublier et il est à revoir. Tout comme Aspara qui, en sus d’avoir couru à l’extérieur, a trouvé le parcours du jour un peu long pour ses aptitudes. C’était la première fois qu’il s’aventurait sur 1850m. Sa longue absence de la compétition a aussi peut-être joué contre lui.
Quant à King’s Knight, il a pris une prometteuse quatrième place sur une distance où il était aligné pour la première à Maurice», déclare le jockey.
Malheureusement, lors de cette 11e journée, Teeha a été suspendu pour la première fois cette saison. Il a été pénalisé d’une suspension d’une journée pour avoir gêné Our Jet dans la 3e course, quand sa monture No Resistance a pris la tête. «C’est la première fois cette saison que je suis sanctionné. Si je suis sollicité cette semaine, je vais la différer pour la semaine ensuite. Mais ce n’est pas agréable d’être convoqué par les commissaires. Je fais de mon mieux pour ne pas l’être. Cette suspension est comme une tache après mes deux victoires. Mais je reste positif car je sais que mes cinq victoires jusqu’ici en appelleront d’autres. Pour conclure, je voudrais dédier ce doublé à mon fils Nigel, qui rentre au pays cette semaine pour les vacances, et aussi à mon épouse.»