Confirmé au poste chez Merven depuis la semaine dernière, Imran Chisty a remporté sa troisième victoire de la saison à l’occasion de ce 16e acte sur le généreux Triad Of Fortune dans The Casey’s Flight Cup. Le jockey indien était également associé à Enaad dans le Barbé, où il prit une encourageante 3e place. Si son établissement n’aura vraisemblablement pas de représentant dans le prochain Ruban Bleu, Chisty ne cache pas ses ambitions d’être associé à ce stayer de l’entraînement Gujadhur dans cette épreuve.
Imran Chisty affichait un large sourire, à sa sortie de la jockeys’ room à l’issue de la 16e journée, car dans l’ensemble il était satisfait de sa moisson. « Remporter une course avec le niveau de compétition actuel n’est guerre facile », nous a-t-il lancé d’emblée avant d’élaborer sur ses quatres montes.
Modèle même de régularité depuis ses débuts sur notre turf, Down Under représentait, sur le papier, des chances non négligeables dans The Gold Label Cup. Cet élève de Patrick Merven avait pour lui de descendre de classe et de s’élancer de la troisième ligne. Cela lui permit d’obtenir une position en or côté corde, non loin du meneur. Cependant, lorsque ce dernier réduisit l’allure, Down Under se montra ardent. Il fit illusion à mi-ligne droite, mais il lui manqua un petit plus pour espérer ouvrir son compteur local. « Down Under a réalisé une bonne course en dépit du fait que c’est un bleeder. Il faut le ménager, car il donne l’impression de ne pas trop aimer le climat, mais je reste confiant qu’il peut mieux faire à l’avenir. »
Chisty était également en action sur Seeking The Dream, qui restait sur une victoire sur 1850m. Il montait de classe certes, mais respirait toujours la santé. Le parcours réduit et le retrait des false rails ne plaidaient pas en sa faveur, mais vu l’allure régulière imprimée par Silver Snaffles, on eut cru qu’il ferait l’arrivée. Cependant, il s’effaça dans la ligne d’arrivée. On peut penser qu’il a suivi de trop près cette fois, d’autant qu’il était raccourci et que l’allure fut régulière. Il ne doit donc pas être jugé sur cet échec.
Malheureux une semaine plus tôt dans l’épreuve de clôture, Chisty se racheta dans la 8e course sur Triad Of Fortune. Si Cape Horn restait sur deux victoires consécutives, il faut faire ressortir qu’il montait de classe, tandis qu’il retrouvait une valeur inférieure où il comptait d’ailleurs sa dernière victoire. Le jockey de Patrick Merven ne fit que placer sa monture dans le dos du premier meneur et il ne se soucia pas des attaques prématurées de ses adversaires, attendant les derniers 300m pour faire son effort. « Triad Of Fortune est toujours généreux dans l’effort, mais il sait aussi saisir sa chance. À vrai dire, dans le Benchmark 36, il était très compétitif. De plus, il a aimé le going », juge notre interlocuteur.
Les règlements permettant à un jockey étranger de piloter un cheval d’un entraîneur dans les courses de Groupe, Ramapatee Gujadhur avait emprunté Imran Chisty à Patrick Merven afin d’être en selle sur Enaad, qui effectuait ses débuts dans le Barbé. Ce coursier, qui a été acquis principalement pour défendre la casaque bleu électrique et écharpe rouge dans le Maiden, fut l’auteur d’une fin de course remarquée pour compléter le podium. Tant et si bien que Chisty a émis le souhait d’être associé à ce cheval dans une des plus prestigieuses classiques du calendrier mauricien.
« Enaad a réalisé une performance de haute facture et extrêmement encourageante. À vrai dire, il aurait même pu s’imposer, mais le pas de la course, surtout pour le deuxième peloton, n’était pas à son goût. Sinon, Enaad aurait terminé plus fort. Il va encore mieux faire sur les distances rallongées. J’aurais aimé le monter dans le Maiden », dit-il. L’appel est lancé.
Abordant ses motivations pour rester à Maurice jusqu’à la fin de la saison hippique, Ie titulaire chez Patrick Merven avance que « c’est à la demande de mon entraîneur et des membres de l’écurie que j’ai décidé de poursuivre la saison ici, car j’aime beaucoup Maurice. »