L’établissement Rameshwar Gujadhur a dû se contenter d’un doublé lors du week-end alors qu’une plus belle moisson était prévue. Yashin Emamdee estime néanmoins que la chance est actuellement de son côté car, avec deux nouvelles victoires, son total passant à 12, il peut toujours espérer être de la partie lors du week-end international.
Si Yashin Emamdee parle de chance, il faut néanmoins faire ressortir qu’il a mordu la poussière sur pas moins de deux favoris samedi, Birds Eye View et Ramaas, dans les 1re et 2e courses respectivement. Le Mauricien explique pourquoi ces deux chevaux n’ont pas été exacts au rendez-vous. « Birds Eye View n’a pas été aussi rapide que je m’attendais et il a été incommodé au départ. De plus, Final Cup a insisté pour garder sa position et quand j’ai voulu le ramener, des jockeys criaient. Donc, mon cheval a été condamné à courir le nez au vent avec 60 kg. »
Et Ramaas, qui n’a même pas complété le tiercé ? « Je crois qu’il est revenu trop vite (ndlr : il a couru victorieusement le 16 septembre 2017). Aux 300m, je croyais en la victoire. Mais il a ralenti au poteau des 1400m. Il était fatigué. Il reviendra revigoré après un repos. » Après ses deux défaites sur deux favoris, Emamdee encaisse une 3e, sur Noah’s Ark, qui finit à presque 6L d’Aware dans la 4e épreuve. « Il a été incommodé au départ par Jolie Roger et a versé sous pression en ligne droite. Sinon, il a réalisé une bonne course. Il pourrait peut-être bénéficier d’un changement d’équipement. »
Le sourire est revenu avec Seven Fountains qui, battu par Speed Limit à sa dernière sortie, est venu ajuster ses adversaires au terme d’un remarquable finish pour l’emporter sur le fil. « C’est un cheval qui est plus à l’aise quand le train est lancé. Malgré un départ moyen, il a suivi tranquillement pour ensuite conclure en trombe. J’étais confiant d’avoir pris la mesure de Nishal Teeha. » En effet, Lee’s Star a échoué de 0,05L.
Seven Fountains le sauveur
Toutefois, il a un petit regret dans le cas de Hard Day’s Night, qui est tombé devant Karraar dans l’épreuve phare de samedi. « J’ai pris la mesure de Beat The Retreat et pensais pouvoir rattraper le cheval de Rye Joorawon. » Ce dernier a tenu bon, à son grand désespoir. Selon lui, Al Firenze, battu par plus de 11L dans la course de clôture, est à revoir dans un champ moins relevé.
C’est avec Five Star Rock que Yashin Emamdee a sauvé sa journée dominicale. La tactique de Ryan Wiggins sur Streetbouncer a beaucoup convenu à Five Star Rock. « Comme mon cheval était rapide et que Ryan Wiggins a démontré qu’il n’avait pas l’intention d’insister, j’ai pris les devants sans forcer et le reste n’a été qu’une formalité. » À faire ressortir que Streetbouncer, un sprinter typique, s’est tout de même accroché à une bonne 3e place, sur 1500m.
La prestation de Chosen Dash est jugée comme bonne, dans le sens où il affrontait un lot relevé. « Chosen Dash a bien couru sans les oeillères. Toutefois, je n’ai pas pu bien l’assister en ligne droite. Le cheval a versé sous pression et a aussi perdu un fer. » Parlant de Declarator, bon dernier dans la 3e course alors qu’il est un récent vainqueur, Emamdee avance que le cheval « affrontait un champ plus compétitif et que la distance rallongée ne plaidait pas en sa faveur, en comparaison à sa précédente sortie fructueuse, en B31 et sur 1500m. »
Pour ce qui est de Captain Magpie, nettement battu dans la 6e course, il pourrait avoir passed his best. « Il a eu un parcours très difficile en épaisseur et en avait assez à partir des 650m. » Il pourrait avoir besoin d’un bon repos.