Seulement 0,02 longueur a séparé Swinging Captain de Jullidar à l’arrivée de la deuxième course de la 27e journée. Une arrivée pointue qui a profité d’un rien au coursier de Shirish Narang. Son jockey Kevin Ghunowa parle de « lucky win », alors qu’une heure plus tard, Aware a survolé ses sujets pour relancer le jockey mauricien, qui a conclu le tout premier week-end de courses 2017 avec un doublé.
« Once you get opportunities, you start firing… » C’est l’état d’esprit qui anime Kevin Ghunowa, lequel avait bien négocié la journée de samedi dernier. Une victoire forgée « à la balance » pour le Mauricien, promu jockey n°1 de l’établissement après le départ prématuré du titulaire, le Sud-Africain Robert Khathi. « I was just lucky to win the race », admet Ghunowa. « Swinging Captain a été un peu lent au départ. Mais j’ai aussitôt réagi pour le placer proche du meneur. Il paraissait outpaced à 400m du but. Mais il a bien tenu. Jullidar nous a dépassés juste après le but (rires). »
Ghunowa était tout ravi de ce succès, quelque part un rachat de l’avant-dernière sortie de Swinging Captain, beaten favourite sous sa selle ce jour-là (il avait terminé bon dernier à 10,90L de Zagazig). Gonflé à bloc, la cravache mauricienne a enchaîné dans la quatrième épreuve du jour avec Aware. « Il y avait du pas dans la partie initiale. Aware n’en demandait pas mieux. Il a couru détendu, a accéléré pleinement en ligne droite pour déposer ses adversaires au but. » Est-il surpris de la marge indiquée (3,65 longueurs) qui sépare sa monture des autres ? « Aware a tiré profit du train lancé. C’était suffisant pour faire la différence », rétorque le jockey.
Le jockey de Narang avait une belle opportunité avec Baron Bellet, qui a cependant dû se contenter du premier accessit. « Rob’s Jewel était trop fort. Tout le monde n’y a vu que du feu dans ce 1400m de C7. On n’a pas à rougir de cette défaite. » Pour ses deux autres montes du jour, Smitten s’est accroché à une place. « On aurait pu finir troisième. Mais la quatrième place de Smitten est prometteuse. Il s’est bien battu en ligne droite. »
La journée de dimanche a été moins prolifique pour Ghunowa, qui s’est contenté de trois accessits. Une deuxième place pour Lividus (battu par un gros outsider, Spin A Coin, transformé dans la course d’ouverture), une troisième place avec Anton Ruskin (victoire de Secret Idea) et une quatrième place avec le gris Burg (victoire de Five Star Rock). Tout compte fait, avec sept victoires dans l’escarcelle, Ghunowa grimpe d’un rang au classement des jockeys, un championnat qui tend de plus en plus les bras à l’Australien de Gujadhur, Steven Arnold. « J’ai connu un long passage à vide. J’ai été out pendant huit semaines pour cause de blessure à une cheville. Quand j’ai repris, je n’avais pas beaucoup de montes. Heureusement que la donne change. Tant mieux. À moi d’en profiter. »
Comment envisage-t-il cette dernière partie de la saison ? « L’entraînement Narang est bien calé dans le Top 5. Moi, je n’ai pas d’objectif précis. J’espère accrocher quelques gagnants encore d’ici à fin novembre. »