Red China a vaincu le signe indien. Après trois dernières courses où il avait trouvé plus fort que lui sur sa route, il a profité d’un engagement en sa faveur pour passer le but en premier. Pour Simon Jones, la roue semble tourner en sa faveur et il peut aussi compter avec l’apport d’Andrew Elliott, qui a démontré qu’il est un cavalier utile quand l’occasion se présente. En effet, sur Red China, il sut redresser le cheval qui avait tendance à verser. Une fois rééquilibré, celui-ci a bien accéléré pour distancer ses adversaires.
« Red China was knocking at the door for a long time, Andrew rode him very well. He bounced him, put him in a positive place and he finished really well. I’m happy for the owners, the Murden familly who supported me a lot this year and it’s great to have them on board. Andrew is a good rider, either left or right hand he goes on well. We won two last week and one this week, we’re improving and hopefully we continue this way », déclare l’entraîneur.
Ce qui fait que Simon Jones comptabilise quatre victoires depuis le début de la saison. Il gagne une place au classement au détriment de Raj Ramdin. Il pointe avec Rs 1 165 000 en termes de prix. Il possède par ailleurs 15 accessits à son actif. Au cours de la 13e journée, Simon Jones avait aussi aligné Rumbullion et Kilroy. Le premier nommé n’a pas réalisé la performance escomptée après une bonne course lors de la 10e journée. Kilroy est, lui, à créditer d’une course encourageante et tout espoir est permis pour l’avenir.