En marge du pressing de fin de campagne électorale, les oriflammes des deux principaux blocs, soit de l’alliance PTr/MMM et de l’Alliance Lepep, se font de plus en plus voyantes dans tous les coins et recoins de l’île. Aucune exception, même si le placement et le renouvellement des oriflammes, garantissant une plus grande visibilité, ne coûte pas un sou. Sur le marché, le prix de confection d’un mètre varie de Rs 5 à Rs 7, dépendant du fabricant et de la qualité de la matière utilisée. Le compte peut être facilement fait en tenant en ligne de compte les kilomètres d’oriflammes nécessaires dans chacune des circonscriptions.
Une meilleure idée de ces dépenses pourrait être obtenue avec les returns, qui doivent être soumis à la Commission électorale après les élections au terme du scrutin de mercredi prochain. Cette obligation de déclaration est imposée par la loi régissant la tenue des élections générales à Maurice.