Les cinq nominés pour l’attribution du Tecoma Award 2011, trophée récompensant l’entrepreneur de l’année, sont connus. Ils sont Pierre Ah Sue, chief executive officer de Sotravic, Didier de Senneville, directeur de Publi Promo, Jean-Philippe d’Unienville, directeur général de G2D, Mario Gébert, dirigeant de Finefoods Marketing Ltd, et Dev Sunassy, directeur d’EDS.
L’élection de l’entrepreneur de l’année est organisée annuellement depuis 2001 par le magazine L’Eco Austral. Quatre critères sont retenus pour cette élection : la progression, l’innovation, le dynamisme à l’extérieur et l’engagement citoyen. Environ 200 chefs d’entreprise sont sondés avant l’octroi du Tecoma Award. La société TNS Analysis y apporte son concours. L’édition 2011 est organisée en partenariat avec la Banque des Mascareignes. Le résultat de l’élection sera annoncé le 18 novembre à l’Institut français de Maurice.
Détenteur d’un diplôme en génie civil à Aberdeen en Écosse, Pierre Ah Sue (56 ans) est l’homme derrière le succès de l’entreprise Sotravic, dont le coeur de métier est le génie civil mais qui depuis sa création il y a environ 25 ans a diversifié ses activités pour se lancer dans l’extraction et la distribution d’eau, l’assainissement (collecte, traitement et évacuation des déchets liquides et solides) et des énergies renouvelables. Sotravic réalise un chiffre d’affaires de l’ordre de Rs 1,5 milliard avec une marge bénéficiaire de 8 %. Elle emploie un millier de personnes, indique L’Eco Austral.
Didier de Senneville, 58 ans, a lancé Publi Promo en 1979 avec un capital de Rs 1 000 et l’entreprise enregistre aujourd’hui un chiffre d’affaires de Rs 7,6 millions. Publi Promo s’est fait un nom dans le secteur de la publicité mais a aussi développé une expertise et un savoir-faire dans l’organisation des salons (textile/habillement, auto-moto, maison, agriculture, entre autres). Didier de Senneville a été aussi actif dans l’organisation de salons en Afrique du Sud, à Madagascar, à La Réunion, en Zambie, entre autres. Il avait été chargé de préparer le salon de l’AGOA à Maurice en 2003.
Le directeur général de G2D, société spécialisée dans la conception de logiciels de gestion, est détenteur d’une maîtrise en informatique « option Économie/Finance » de l’université Paris VI. Âgé de 47 ans, Jean-Philippe d’Unienville a créé G2D en 2000 avec un capital de Rs 30 000. Le chiffre d’affaires de sa société, qui compte environ 35 salariés, s’élève à Rs 38 millions. Les bénéfices tournent autour de Rs 4 millions. Jean-Philippe d’Unienville a aussi créé avec des partenaires la société Business Boosters Investment, dont le but est de développer des partenariats actifs entre entrepreneurs passionnés.
Finefoods Marketing Ltd porte la marque de Mario Gébert, un ancien lauréat du Lions Award for Young Entrepreneur et du regional Honours Club de Xerox. Mario Gébert, 43 ans, avait créé une entreprise familiale pour prendre la relève des activités de stockage et de commercialisation des produits frais et surgelés de Scott au début des années 2000. Détenteur d’un MBA, Mario Gébert a pu rentabiliser l’activité, réalisant un chiffre d’affaires de l’ordre de Rs 400 millions et une marge de près de 3 %. Finefoods Marketing Ltd a racheté une entreprise rodriguaise spécialisée dans la distribution de produits alimentaires secs.
Ingénieur technologique de l’école supérieur d’informatique de Paris, Dev Sunnasy, 45 ans, a créé EDS en 1999 pour reprendre les opérations d’Atélec, partenaire local du groupe français Alcatel. EDS, indique L’Eco Austral, s’est affirmé au fil des années comme un pionnier des nouvelles technologies de l’information et de la communication (TIC) à Maurice. Premier partenaire à obtenir la certification Cisco dans l’océan Indien, l’entreprise a eu pour clients, entre autres, Air Mauritius et le groupe Floréal. Elle est de plus au service de divers opérateurs mauriciens à Madagascar et aux Seychelles. EDS réalise un chiffre d’affaires de Rs 110 millions.