Inicia, spécialisée dans la production d’oeufs sous les labels Œudor et Matines, célèbre cette année ses 35 ans d’existence. Lors d’un Fun Run, organisé à l’occasion samedi au Racing Club, son General Manager, Emmanuel Wiehé, dit ne pas négliger l’option d’exporter ses produits.
Inicia, qui a déjà une antenne à Madagascar, compte conquérir d’autres marchés. Emmanuel Wiehé s’est attardé samedi sur non seulement la vision de ses fondateurs mais aussi sur le professionnalisme et la motivation de ses employés. « Chez Inicia, nous travaillons dans un véritable esprit de famille. C’est ce qui fait la force de notre entreprise », a-t-il fait ressortir. Et d’avancer : « Nous allons poursuivre notre chemin en consolidant nos positions dans ce secteur. Nous étudions même la possibilité d’exporter notre savoir-faire. »
La célébration des 35 ans de l’entreprise a été marquée par « une journée riche en activités mais aussi forte en émotions ». En effet, Inicia a récompensé son plus ancien employé, Rajen Tandrayen, en lui offrant un voyage pour deux personnes à l’île de La Réunion.
Par ailleurs, la journée de festivités, ponctuée par des activités sportives et récréatives, s’est déroulée en présence de Jean-Baptiste Wiehé et de Bernard Montocchio, deux fondateurs de la compagnie. « Nous avions démarré l’aventure avec une petite ferme à Ferret (Mapou) en 1978. Nous avions un cheptel de 3 000 poules, pour une production de 15 000 oeufs par semaine », ont indiqué les deux hommes. Dotée désormais de technologies de pointe, Inicia dispose désormais d’un cheptel de 200 000 pondeuses affectées à la production de plus d’un million d’oeufs par semaine, qui sont écoulés dans les grandes surfaces sous les labels Œudor, Matines et Mother’s Choice.
Inicia procède, entre autres, à la distribution de poussins, d’équipements avicoles et de produits vétérinaires.