Après six décennies, la société familiale Blanche, Birger, créée en 1953, passe à une autre étape et prend désormais le nom de BIRGER. L’entreprise – qui avait démarré comme un comptoir d’achats, évoluant rapidement vers la fourniture de produits de “technologies” (dont les premières caisses enregistreuses des boutiques et supermarchés à Maurice), et également de services, clarifi e son offre et revoit son architecture de marque. A travers cette nouvelle identité, l’entreprise complète sa métamorphose stratégique enclenchée depuis cinq ans. La fi rme manoeuvre désormais avec une approche plus dynamique et un fonctionnement mieux défi ni pour lui permettre de consolider sa position et d’aller vers des ambitions encore plus grandes, notamment dans l’océan Indien.
De l’introduction de la première caisse enregistreuse à Maurice – suivant son association avec la marque National Cash Register (NCR), à l’introduction du premier ordinateur NCR Century 100 dans les années 1970, après les machines à écrire, en passant par l’introduction des ATM, les NACO (système d’ouverture) pour les maisons, BIRGER. qui – parallèlement, s’est aussi développée dans le secteur de la bureautique, de la construction et des assurances – prend le pari d’une réorganisation de ses activités pour devenir la référence des Sociétés de Service d’Ingénierie Informatique (SSII) à Maurice et dans la région. Nouveau nom, nouveau logo, dévoilé depuis jeudi à son personnel, lors d’une cérémonie, organisée au siège de l’entreprise à Port-Louis. Cette réorganisation devrait donner les moyens de capitaliser sur sa position dominante dans la région, sa capacité d’innover et sa culture d’entreprise axée sur le service, acquise durant les six dernières décennies afi n de continuer à permettre son développement et de pérenniser sa position de première SSII dans la région qui s’étend de l’Asie à l’Afrique dans l’Océan Indien où l’entreprise a été présente depuis les premières années de sa création.