Dharamraj Sumboo a tenu son pari de créer une entreprise de fabrication de peluches en 2006 après avoir travaillé 25 ans à La Trémolière, une grande entreprise opérant dans le même domaine. Ainsi est née la « one-man small company » Blue Tag à Union-Park, qui fabrique dodos, crocodiles, singes, tortues, serpents et autres “soft toys” pour le marché local. À 66 ans aujourd’hui, Dharamraj Sumboo dit ne craindre aucun compétiteur « parski ena enn bon potansyel ek ena osi plas pou lezot ». Pour autant, la relève lui fait défaut. « Pe ale ziska pe ale », lâche-t-il.
Vu le succès obtenu sur le marché local grâce à ses produits de types et de couleurs variés ainsi que ses neuf employés, tous des ouvrières qualifiées dans le domaine et recrutées auprès de la défunte La Trémolière, la PME Blue Tag est faite pour s’agrandir et, même, exporter ses produits. Dharamraj Sumboo n’est cependant pas intéressé car il lui faudrait trouver d’autres ouvrières qualifiées, « ce qui manque sur le marché », dit-il. « Ce n’est pas facile de former des gens. J’ai 66 ans et je ne sais combien de temps encore je pourrais travailler. Et je n’ai pas de relève. Je suis heureux d’être arrivé là où j’en suis et je ne veux pas avoir plus de marché, ni même exporter car la main-d’oeuvre est rare et pas compétente », fait-il ressortir. Selon lui, « dan export pou gayn mari dimal sa et je ne pourrai pas honorer les commandes ». Et de poursuivre : « Je suis satisfait avec ma clientèle locale. Mo pa bizin galoup a gos a drwat. Je suis tranquille. » Dharamraj Sumboo estime néanmoins que le secteur de la fabrication d’objets en peluche a « un bon potentiel, même à Maurice ».