Pour l’année financière 2011/2012, le groupe CIM a consacré une enveloppe totale de 10 M à son programme de responsabilité sociale (CSR) pour le financement des projets d’associations charitables et sociales. Cette somme a été distribuée à treize ONG pour soutenir des actions/initiatives couvrant les domaines de l’éducation financière, l’aide à la communauté et la protection de l’environnement.
Ces trois domaines d’intervention constituent une priorité pour le groupe. En consacrant une enveloppe à des projets ayant trait à l’éducation financière, le groupe CIM veut ainsi montrer l’exemple d’un opérateur financier responsable en éduquant les personnes vulnérables quant à l’importance de l’argent et de le gérer de manière efficace. Des partenariats à moyen et long termes ont été établis avec les ONG oeuvrant dans le domaine comme l’Association pour la Protection des Emprunteurs Abusés (APEA) et Junior Achievement Mascareignes (JAM). Un programme mis sur pied permet aux bénéficiaires d’apprendre les bases de la gestion financière quotidienne telles que l’épargne, les dépenses, les investissements et les emprunts pour un meilleur futur, « dans le but d’inculquer aux personnes vulnérables les bases de la gestion financière dans leur quotidien », souligne le CEO Vaughan Heberden.
Pour l’année 2011/2012, le groupe a aidé l’APEA à hauteur de Rs 1 128 000 en lançant un programme d’éducation financière dont les objectifs sont d’informer et d’éduquer les personnes ayant des problèmes financiers sur la gestion de leur budget, la gestion de leurs crédits et leurs dépenses. Tandis que Junior Achievement Mascareignes a bénéficié d’une enveloppe d’aide de Rs 750 000 pour le projet d’éducation des jeunes à la compréhension de leur environnement économique et social en leur donnant le goût d’entreprendre, à travers le programme Notre Quartier. Les employés du groupe ont aussi bénéficié de cette formation en tant que volontaires ; ils seront en mesure à leur tour de dispenser des cours dans les écoles ou centres communautaires.
Aide à la communauté
Le groupe a également soutenu des ONG oeuvrant pour le bien-être des communautés vulnérables, dans le domaine de l’éducation des enfants et adultes, la réhabilitation des femmes ou encore l’aide aux enfants inopérables à Maurice. L’école Oasis de Paix, qui accueille les adolescents en rupture scolaire et provenant des familles touchées par la pauvreté, a obtenu une aide à hauteur de Rs 200 000 pour l’aménagement de la nouvelle école à Pointe-aux-Sables, afin d’accueillir plus d’enfants. L’ONG Safire, qui accompagne et réhabilite les enfants de rue, a obtenue une aide de Rs 82 000 pour la mise en oeuvre d’un projet de ferme éducative à Moka et dans une soirée de levée de fonds. Le groupe CIM a également participé à la levée de fonds qui permettra d’améliorer les services offerts dans les Centres of Learning à travers l’île et gérés par la Commission Solidarité et Justice dont l’objectif est de répondre aux besoins des enfants habitant les cités ouvrières comme Barkly, Cité-La-Cure, Richelieu. Quartier de Lumière a obtenu un soutien financier à hauteur de Rs 200 000 pour le centre La Ruche à La Valette, afin de permettre aux enfants de bénéficier d’infrastructures modernes en termes de classe informatique, de classe de pâtisserie et de classe d’art. Toujours dans le domaine d’aide à la communauté, le centre résidentiel de La Chrysalide a effectué des rénovations de son bâtiment afin de donner à ses pensionnaires un lieu de vie plus convivial. Pour cela, le centre a reçu un chèque de Rs 93 000. La SACIM a obtenu une aide de Rs 650 836 lors de la CIM Run, Ride and Walk for charity qui a aidé à récolter des sommes d’argent pour aider les enfants inopérables à Maurice.
Dans le domaine de l’environnement, le groupe CIM a également contribué Rs 680 000 dans le cadre du programme de stérilisation de chiens et de chats à Maurice et donné Rs 300 000 à la Mauritian Wildlife Foundation pour la préservation des espèces endémiques à la volière de Rivière-Noire.