La première édition du National Inclusive Business Award 2014 a été lancée vendredi dernier par le ministre du Business, des entreprises et des coopératives Jim Seetaram à l’hôtel Labourdonnais, à Port-Louis. Le concours est ouvert aux entreprises mauriciennes ayant un chiffre d’affaires de minimum Rs 10 M. La date limite est le 31 octobre 2014. Quant au grand gagnant, il recevra notamment la somme de Rs 100 000 ainsi qu’un certificat.
Le National Inclusive Business Award (NIBA) 2014 vise à reconnaître et à récompenser les entreprises mauriciennes exploitant la culture d’entreprise inclusive dans l’économie mauricienne. L’objectif est aussi de sensibiliser la communauté des affaires et la population sur les avantages d’adopter un modèle d’entreprise inclusive pour que la croissance inclusive soit atteinte dans le long terme.
Organisée par le ministère du Business, des entreprises et des coopératives, la NIBA fait partie des mesures annoncées dans le Budget 2014 en vue de reconnaître les efforts accomplis par des grandes entreprises pour soutenir les Petites et moyennes entreprises (PME). Les inscriptions peuvent se faire en ligne (http://niba.enterbusiness.gov.mu). Le grand gagnant recevra une somme de Rs 100 000, un certificat et un trophée, ainsi qu’une assistance de projet du Mauritius Business Growth Scheme à hauteur de Rs 500 000. La cérémonie de remise de récompense se tiendra en décembre prochain.
Le coup d’envoi a été donné en février dernier avec la mise sur pied d’un comité organisateur au niveau du ministère pour faire le suivi de la mise en oeuvre des différentes activités sous le projet. Par la suite, un Technical Assessment Committee a été institué en avril en vue de dégager les critères d’évaluation pour le NIBA, évaluer les demandes et identifier les entreprises les plus méritantes.
Les critères d’évaluation sont basés sur six éléments clés du modèle d’entreprise inclusive, notamment l’orientation stratégique pour intégrer l’inclusivité, l’intégration délibérée de la base de pyramide, le degré d’innovation, l’impact potentiel, la viabilité commerciale et le potentiel de croissance et de reproductibilité.
Le dossier de chaque candidat sera évalué par l’équipe technique, avec des visites sur le terrain pour ceux qui auront été retenus. Par la suite, un rapport d’évaluation – y compris la liste des candidats retenus – sera soumis au jury, à qui il reviendra d’examiner les recommandations de l’équipe technique et faire le choix final. Le jury comprendra des représentants des institutions suivantes : le Mauritius Research Council, la Chambre de commerce et d’industrie, l’association des manufacturiers mauriciens, l’Université de technologie de Maurice, l’Institut de la Francophonie pour l’entrepreneuriat ainsi que le ministère de l’Industrie, du commerce et de la protection des consommateurs.