Intervenant hier au Rajiv Gandhi Science Centre, Bell-Village, à la cérémonie marquant l’octroi d’un Lifetime Achievement Award au Premier ministre sir Anerood Jugnauth, le ministre de l’Environnement, Raj Dayal, a annoncé la propagation prochaine à Maurice de trois plantes « miracles ». La première, le pipal (Ficus religiosa), prévient l’appauvrissement de la couche d’ozone, la deuxième, l’insuline végétale (Costur Igneus), combat le diabète, et la troisième, la Chirette des Indes (Chirayta), est dotée d’anti-inflammatoires pouvant faire baisser la fièvre et lutter contre la malaria et la dengue.
Lors de son intervention le ministre de l’Environnement a affirmé que le trophée remis à sir Anerood Jugnauth était fort symbolique : il représente une feuille de pipal (Ficus religiosa). « Le pipal est une plante pouvant relâcher de très grandes quantités d’Isoprènes, un composé organique volatile nécessaire pour prévenir l’appauvrissement de la couche d’ozone », affirme Raj Dayal.
Le ministre a ajouté que le pipal est considéré parmi les Bouddhistes, les Hindous et les Jains comme une plante sacrée. « Cette plante joue un rôle important dans la protection de la couche d’ozone, si vitale pour la vie sur terre », a-t-il poursuivi.
Rappelons que cette cérémonie de remise d’un Lifetime Achievement Award au Premier ministre pour ses réalisations en matière de protection de l’environnement marquait la Journée internationale de la protection de la couche d’ozone, célébrée le 16 septembre. La couche d’ozone protège la terre contre les rayons nocifs du soleil. On a constaté depuis une cinquantaine d’années qu’il y a des produits chimiques (tels les CFC, les halons, le bromure de méthyle, etc.) qui la détruisent, exposant ainsi les humains à de graves maladies, dont le cancer. « Mon ministère va planter des milliers de pipals sur les terres de l’État à travers l’île », annonce Raj Dayal.
Dans le contexte de la politique du ministère de propager des plantes utiles, des Costur Igneus, connus comme de l’insuline végétale, seront importés de l’Inde. « L’International Journal of Ayurveda Medicine décrit cette plante comme très efficace contre le diabète. Nous allons l’importer, la distribuer et la planter partout dans l’île ».
En effet, selon la littérature ayurvédique, la Costur Igneus aurait la vertu de favoriser la production d’insuline par le corps humain. Par ailleurs, l’extrait aqueux de cette plante préviendrait la formation de calculs urinaires calciques par effets inhibiteurs de la plante sur la croissance des cristaux d’oxalate de calcium. Cette plante est cultivée en Amérique et est devenue populaire en Inde où elle est largement utilisée en médecine ayurvédique.
La troisième plante miracle que le ministre de l’Environnement se propose de propager à Maurice est la Chirette des Indes (Chirayta). « Nous obtiendrons également de l’Inde une autre plante médicinale, la Chirette des Indes, où elle est utilisée pour faire baisser la fièvre et traiter la malaria et la dengue », a-t-il élaboré. Le gouvernement importera quelque 400 000 jeunes plantes qui seront distribuées aux foyers mauriciens, affirme Raj Dayal.
Selon la littérature spécialisée, la Chirayta est également utilisée contre la constipation, les maux d’estomac, la perte d’appétit, les vers intestinaux, les maladies de la peau et même contre le cancer.