C’est à Plaine-des-Papayes que le ministère de l’Environnement et du Développement durable a décidé de lancer demain Clean Up the World, une campagne écologique communautaire internationale qui inspire et habilite les communautés à nettoyer, remettre en état et préserver leur environnement immédiat. Des activités de nettoyage s’échelonnant sur une semaine auront lieu dans divers endroits de l’île.
« Chaque année, environ 35 millions de bénévoles, répartis dans environ 130 pays, prennent part à la campagne Clean Up the World, assumant la responsabilité de leur environnement immédiat. Les effets de cette prise de responsabilité sont ressentis non seulement parmi nos propres collectivités, mais à travers toute la planète », explique une source au ministère de l’Environnement.
Le thème de la campagne Nettoyons la Terre 2012 est « Notre région… Notre planète… Notre responsabilité ». « Ce thème capte bien ce sentiment de prise en charge par chacun de son environnement. Il attire l’attention sur les mesures prises localement tant par des bénévoles que par tout un chacun dans nos collectivités, et comment ces mesures ont des répercussions positives à l’échelle mondiale », ajoute notre interlocuteur.
Maintenant dans sa 18e année, Nettoyons la Terre, tenue avec le concours du Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE), mobilise chaque année jusqu’à 35 millions de bénévoles répartis dans plus de 130 pays, la rendant de ce fait la plus grande campagne écologique mondiale, réalisée à l’échelon local.
« La campagne rassemble les entreprises, les groupes communautaires, les écoles, les gouvernements et les individus qui, ensemble, participent à toute une gamme d’activités et de programmes mis en place dans le but d’apporter des améliorations positives aux environnements locaux. La République de Maurice ne fera pas exception (ndlr : voir plus loin) », indique encore notre source.
« Depuis le lancement des activités de Nettoyons la Terre en 1993, on a noté des progrès énormes, partout dans le monde, accomplis grâce aux efforts des millions de bénévoles soucieux de leur environnement », se félicite notre interlocuteur.