De plus en plus de bâtiments écologiques sont construits à travers le monde. Maurice commence peu à peu à s’imprégner de ce concept qui consiste à rendre un édifice efficient. Ce qui réduit à la fois les coûts, l’empreinte carbonique et les problèmes de santé liés aux constructions traditionnelles.
“Un bâtiment écologique est un édifice qui est efficient en termes d’énergie, de gestion de déchets et de ressources”, souligne Weedad Koussa du group Ecosis Ltd et du Green Building Council. “L’Indoor Environment Quality représente environ 90% du concept Green Building.” Les lumières artificielles n’étant pas bonnes pour la santé des yeux, il est important qu’il y ait un maximum de lumière naturelle dans un édifice, quel qu’il soit.
Sur le long terme.
La réutilisation de déchets fait également partie du concept, tout comme l’utilisation de produits qui ne sont pas nocifs pour les occupants d’un bâtiment. “Un bâtiment écologique n’est pas juste un bâtiment qui est alimenté en énergie par des panneaux solaires. Il doit aussi impliquer une gestion écologique de l’édifice qui aboutira à une réduction des coûts”, soutient Weedad Koussa. Cette dernière précise que cela ne concerne pas uniquement les nouvelles constructions car on peut toujours convertir des bâtiments existants.
À ce jour, seuls deux bâtiments à usage professionnel ou commercial peuvent se vanter d’être des écoconstructions à Maurice : le bâtiment de la Mauritius Commercial Bank à Trianon et Nautica à Rivière Noire. Si on ajoute à cela cinq à six maisons, le constat n’est guère réjouissant. Ceci s’explique par une méconnaissance du public sur les implications d’une telle entreprise, confie Weedad Koussa. “À Maurice, on commence à peine à bouger. Dans la tête des gens, construire un bâtiment écologique coûte très cher. Mais ce n’est pas le coût de départ qui doit être pris en compte, mais la réduction des coûts pour la gestion du bâtiment à long terme. Les économies se font sur le long terme.”
Weedad Koussa souligne que cette façon de construire n’est pas réservée aux bâtiments à usage professionnel ou commercial, mais également aux maisons, aux hôpitaux et aux écoles. “Les écoles, les maisons et les hôpitaux sont des endroits où un environnement sain est primordial. Par exemple, des études ont prouvé qu’une école verte réduit de 65% les problèmes asthmatiques dus à l’environnement de l’école; augmente la progression d’un élève de 25% et augmente les performances des élèves par 10% grâce à l’apport de la lumière naturelle.”
Il faut savoir que les produits utilisés dans la construction des bâtiments peuvent être nocifs pour la santé et la productivité des employés. “Les employés peuvent ne pas se sentir bien, avoir des nausées par exemple, sans savoir pourquoi. Cela est souvent dû à un matériel utilisé dans la pièce : la peinture ou le ciment. On appelle cela le Sick Building Syndrome.”