Pour marquer la Journée mondiale de l’environnement, prévue le 5 juin, ENL Foundation a organisé une sensibilisation sur le recyclage des déchets. Pour l’occasion, les enfants de la région de St-Pierre ont présenté des objets de décoration recyclés. Un conteneur de Mission Verte pour le tri des déchets a aussi été installé au centre commercial Kendra.
Papier, bouteilles et cannettes de boisson sont les principaux matériaux récupérés afin de créer des objets de décoration, exposés au centre commercial Kendra, à Saint-Pierre, samedi dernier. C’était le moyen choisi par ENL Foundation pour encourager le public au recyclage des déchets. « J’invite les gens à s’inspirer des modèles présentés et à suivre l’exemple », a fait ressortir Mario Radegonde, manager de la Foundation.
Ce travail de sensibilisation a commencé avec les enfants de la région, qui ont été formés par Nathalie Jauffret-Rézannah de Dekodanzar. Par la suite, ceux-ci ont fait appel à leur créativité, pour créer leurs propres objets d’art. À l’exemple d’Isabelle, qui a réalisé un Arbre de l’amitié, à partir de bouteilles en plastique de différentes dimensions. « Les fleurs de différentes couleurs représentent les différentes communautés », explique-t-elle.
Des bouteilles de verres redécorées avec de la peinture et du fil de jute, des journaux reconvertis en colliers, fleurs et cadres, des magazines transformés en paniers et lampes de chevet, des morceaux de tissus recyclés en colliers et bracelets… toute une panoplie d’idées pour recycler les déchets a été présentée aux visiteurs.
Le ministre de l’Intégration sociale, Suren Dayal, ne cache pas son admiration devant une telle réalisation. « Je félicite ENL pour cette initiative. Il y a une semaine, nous avons fait un grand nettoyage du village et aujourd’hui, nous voyons comment les déchets ont été transformés. J’appelle à plus de responsabilité envers la nature. J’espère que le public va suivre l’exemple. »
À cette occasion, un conteneur de tri de déchets, sponsorisé par ENL, a été installé au centre commercial Kendra. Georgina Clarenc de Mission Verte indique que c’est le 19e conteneur praticable que compte son organisation, alors que trois autres sont en attente.
Elle indique que depuis 2007, date à laquelle le premier conteneur a été placé à Curepipe, il y a eu des évolutions dans les habitudes des Mauriciens. « Les gens réagissent de plus en plus bien, mais malheureusement, il y a encore des personnes qui déposent leurs déchets à côté du conteneur ou qui ne font pas le tri. Nous continuons la sensibilisation, notamment à travers les écoles et les entreprises. »
Par ailleurs, les centres commerciaux Kendra et Bagatelle, ainsi que Vivéa Business Park, ont déjà un système interne de tri des déchets en place. « Nous travaillons avec une compagnie de recyclage qui place une poubelle dans chaque magasin. Une personne est déléguée sur place pour faire le tri. Les bouteilles, cartons et cannettes sont ainsi envoyés au recycleur. »
Ce système est une des conditions de tenancy. La personne responsable du tri est conjointement rémunérée par ENL et les propriétaires des magasins. Cependant, les déchets de verre restent un problème car les recycleurs locaux sont déjà saturés. Selon Xavier Audibert, l’une des solutions demeure l’exportation des déchets, mais pour le moment, le coût est relativement élevé.