C’est la jeune Natacha Bungshee qui a remporté le concours « Best Dream » organisé par le ministère de l’Environnement dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale 2015. Cette journée avait pour thème cette année « Seven Billion Dreams. One Planet. Consume with Care ».
Le ministre de l’Environnement, des Urgences en cas de Catastrophes naturelles et de la Beach Authority, Raj Dayal, a présidé hier à la salle de conférences de son ministère la cérémonie de remise de prix dans le cadre du concours « Best Dream ». Ce concours de pensées a été organisé par son ministère dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement 2015. Ces pensées avaient été placardées dans le stand « Best Dream » durant l’exposition qui a marqué la célébration de la Journée mondiale, le 5 juin dernier à l’Universal College, Rivière-du-Rempart.
Les activités de la célébration de la Journée mondiale de l’environnement cette année à Maurice tournaient autour du thème « Les Enfants d’Abord ». « C’est un appel aux citoyens de la République de Maurice de léguer une île Maurice plus propre, plus verte et plus sûre aux générations futures », explique une source au ministère de l’Environnement.
Le prix de la meilleure pensée « Best Dream » a été décerné à Natacha Bungshee. Ella a remporté un billet aller-retour Maurice-Rodrigues offert par Air Mauritius, un trophée de Beryl Rose, alors que ses frais d’hôtel sont payés par la Mauritius Telecom Foundation et l’argent de poche est donné par AEL DDS Ltd.
Jean-Noël Lafleur a reçu un prix d’appréciation des membres du jury tandis que Diksha Rambaran a eu une mention spéciale.
Cette cérémonie de remise de prix a été marquée par la présence du nouveau Senior Chief Executive au ministère de l’Environnement, Grish Gunraz Gunesh, dont c’était la toute première fonction à ce ministère.
Dans son allocution de circonstance, Raj Dayal a, entre autres, affirmé que ce concours des « meilleurs rêves » est en ligne avec le thème choisi par le Programme des Nations Unies pour l’Environnement pour cette année. « Ce thème invite la communauté internationale à consommer les ressources de la planète avec responsabilité et de manière durable afin d’assurer le bien-être de l’humanité, de l’environnement et le bon fonctionnement de l’économie », a-t-il précisé. Il a réitéré la volonté de son ministère de continuer à promouvoir la protection de l’environnement et d’inciter les Mauriciens à assumer leurs responsabilités pour un développement durable.