En début de semaine à Pétrin, dans le cadre du lancement des activités pour marquer la Journée mondiale de l’environnement observée le 5 juin, le ministre de l’Environnement, Etienne Sinatambou, a révélé que la gestion des déchets à Maurice coûte annuellement Rs 1 milliard à l’État. Outre une compétition de chants et de peinture, des randonnées à Pétrin et la distribution de plantes endémiques se poursuivront jusqu’à dimanche.
« Je voudrais souligner que le gouvernement dépense environ Rs 1 milliard sur la gestion de déchets, comprenant d’abord leurs collectes, puis l’opération et l’entretien des stations de transfert, troisièmement, le transport des déchets jusqu’au site d’enfouissement technique de Mare-Chicose, et enfin, et non des moindres, le roulement et l’entretien de ce site d’enfouissement », a révélé Etienne Sinatambou. Il a annoncé que son ministère est en train d’élaborer une nouvelle Stratégie de gestion des déchets (Solid Waste Management Strategy), qui optimisera au maximum le recyclage et la récupération des déchets. « Cette stratégie mettra l’accent sur la réduction, la réutilisation et le recyclage des déchets et subséquemment sur la réduction de la dépendance sur les sites d’enfouissement technique ».
Etienne Sinatambou a aussi indiqué que « le gouvernement est en train de prendre des mesures pour rendre notre économie plus verte à tous les niveaux ». Ce qui constitue selon lui un moyen essentiel pour atteindre un développement durable. « Dans une économie verte, les processus économiques sont caractérisés par des intrants peu coûteux, de faibles émissions, moins de déchets et davantage d’efficacité dans l’utilisation des ressources et une meilleure conception des produits. Cela va non seulement améliorer notre bien-être, mais diminuer aussi les inégalités et les risques environnementaux et écologiques ».
L’intervenant a auparavant rappelé que le thème de la Journée mondiale de l’environnement cette année est “Connecting People to Nature”. « Ce thème nous invite tous à être en harmonie avec la nature. Pétrin, situé dans le Black River Gorges National Park, a été choisi pour cette célébration à cause de sa riche biodiversité, ses paysages panoramiques ainsi que ses viewpoints et ses cascades à couper le souffle », a-t-il expliqué.
Le ministre a aussi parlé de l’importance de l’éducation à l’environnement. Il a, dans ce contexte, annoncé le lancement le jour même d’une boîte à outils, le “Toolkit of Good Environmental Practices”, aux élèves et collégiens. Ont également été lancées une compétition de peinture et une autre de chants, avec à la clé des prix de Rs 50 000 et de Rs 100 000 respectivement.
Le vice-président de la République, Paramasivum Pillay Vyapoory, des diplomates et des membres de l’Assemblée nationale ont aussi assisté à cette célébration.