Dans le cadre de son programme Initiative 175 en faveur du développement durable, la Mauritius Commercial Bank a lancé hier « Make a Wish ». Destiné aux écoliers de l’île, ce concours est une invitation à réfléchir et travailler de concert avec parents et enseignants sur un projet en vue d’améliorer l’environnement de leur établissement scolaire. Le gagnant recevra une somme de Rs 100 000 de la banque.
Chaque école primaire devra soumettre un projet d’une valeur de Rs 100 000 visant à embellir l’établissement, améliorer la qualité de vie des écoliers et du personnel, ou encore protéger l’environnement. Il faudra expliquer comment l’école compte dépenser les Rs 100 000 et inclure les justificatifs, dont les cotations relatives aux investissements à être effectués. La date butoir pour la soumission des projets est le 23 mai. Le jury sera composé de représentants de la MCB, du ministère de l’Éducation, du ministère de l’Environnement et de Patrick Maujean, ingénieur de la société Proburo. Les projets seront jugés selon les critères suivants : faisabilité technique et financière, aspect pédagogique, amélioration de la qualité de vie, innovation, originalité, participation commune et durabilité. l’école gagnante verra son voeu réalisé par la MCB durant les vacances hivernales. La MCB prendra en charge les projets des écoles se classant deuxième et troisième à hauteur de Rs 50 000 et Rs 25 000 respectivement.
Lors du lancement de ce concours au MCB Centre à Port-Louis hier, Philippe Forget, le General Manager de la MCB, devait toutefois ajouter que s’il y a plus de trois projets valables, les prix seront revus.
M. Forget a aussi souligné l’importance d’encourager les enfants dès un jeune âge à avoir une attitude responsable pour l’écologie et à réfléchir à des moyens de l’améliorer tout en respectant la nature. « Les enfants entre 5 à 12 ans sont la génération future qui sera appelée à combattre et régler nos problèmes d’environnement », dit-il. M. Forget estime également que le modèle économique actuel n’est pas soutenable. « On veut tous croître, chaque humain pompe plus de la terre et produit ainsi plus de déchets. Le développement durable, c’est savoir répondre aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre aux leurs ».
Le concours Make a Wish, dit M. Forget, se situe dans le cadre de la démarche Initiative 175, un plan d’actions concertées, soutenues et multiples en faveur de l’environnement, de l’économie d’énergie et de la production d’énergie renouvelable. Ces initiatives ont démarré en mars 2009 et culmineront le 1er septembre 2013, date du 175e anniversaire de la MCB. M. Forget a énuméré les initiatives lancées par la MCB tant pour les clients qu’au niveau interne pour le développement durable. Depuis avril 2009, les clients ont été invités à supprimer l’impression de leurs relevés de compte, surtout s’ils ont souscrit à l’Internet Banking. Les relevés de comptes, pour ceux qui les utilisent encore, sont imprimés recto verso, entre autres. De plus, la banque offre des green loans. Un chauffe-eau solaire était offert pour tout emprunt de plus de Rs 1 million et la banque distribue gratuitement des ampoules économiques aux clients ouvrant un compte ou prenant un emprunt de moins de Rs 500 000.
En interne, des audits énergétiques ont été effectués sur toute la banque, avec le calcul de l’empreinte carbone. Cette contribution au développement durable, soutient M. Forget, sera le cadeau du groupe à la nation mauricienne à l’occasion de son 175e anniversaire.