Récemment constitué, le réseau mondial One Future One Planet lancera sous peu Rio +20 Mauritius. Cet événement réunira plus de 200 personnes invitées à réfléchir sur les moyens efficaces de contribuer à l’environnement. Les One Future One Planet Dialogue Initiatives, visant à mettre en pratique une série d’actions en faveur de la société de demain, ont été lancées en novembre 2011.
Des personnes, réseaux et organisations se sont réunis autour d’un projet international baptisé One Future One Planet (OFOP), et qui intègre une vision commune pour un monde durable. Vingt-et-un pays sont impliqués dans ce projet : la Suède, la Suisse, les Pays-Bas, le Danemark, la Norvège, le Japon, les USA, l’Italie, le Brésil, la Nouvelle-Zélande, l’Espagne, le Royaume-Uni, Maurice, le Burundi, le Mexique, le Portugal, le Nigeria, le Pakistan, les Philippines, la Grèce et l’Argentine.
Les Global Dialogues (GD), élément clé du projet qui a été facilité par neuf de ces pays dans le cadre du processus de Rio +20, seront présentés aux délégués de cette conférence cette semaine. Les GD ont été lancés à Maurice le 11 février, par le biais de Ecological Living In Action (ELIA), le coordinateur officiel de OFOP pour Maurice et l’océan Indien. Une équipe d’environ 25 bénévoles dévoués, OFOP Maurice, a été formée et fonctionne indépendamment de ELIA. OFOP Maurice a déjà facilité 15 séances de GD, ayant rassemblé plus de 430 personnes, organisations, des chefs d’entreprise et des étudiants. Compilées dans un Global Dialogues Harvest Report, ces sessions ont été officiellement présentées au Premier ministre Navin Ramgoolam et à la délégation Rio +20 Maurice.
Les GD sont basés sur cinq étapes qui, ensemble, forment un processus universel par lequel le co-apprentissage, la co-création et la collaboration peuvent naturellement émerger et se développer davantage. Ce sont : Connect, Envision, Engage, Reflect, and Share. À travers ces cinq étapes, les participants sont invités à explorer trois questions fondamentales : 1) Quel est l’avenir que nous voulons ? ; 2) Qu’avons-nous besoin d’apprendre et de changer ? et 3) Quelles mesures devons-nous prendre pour combler l’écart entre la réalité actuelle et l’avenir que nous voulons ?
L’équipe des Global Dialogues de Maurice, en partenariat avec le Global Change Agent and Social Entrepreneur des États-Unis, Kimberly King, développe actuellement le Eco-Living Challenge qui agira comme un suivi de la mise en oeuvre et l’évaluation de toutes les actions suggérées des participants des GD. Il sera lancé le 24 juin durant l’événement de Rio +20 Maurice.
Par ailleurs, le Global Dialogue Harvest Report recommande davantage d’investissement dans les stratégies de communication, afin d’aider les gens à comprendre le concept Maurice Île Durable (MID). Le rapport recommande aussi de travailler avec des modèles qui font preuve de leadership de service et de montrer comment le MID peut être une vision de la vie avec des actions concrètes sur le terrain. Les recommandations portent aussi entre autres sur la dimension politique d’aborder le MID avec clarté et clairvoyance, de démontrer un engagement à long terme pour les actions et les résultats qui soutiennent les générations futures et l’utilisation de méthodes de facilitation pour le développement d’une vision de la vie.