Réhabiliter le lagon, permettre aux coraux de pousser dans de bonnes conditions et repeupler le lagon. Tels sont les principaux objectifs du projet de régénération du lagon mis en place par le gouvernement. Hier, 25 000 petits cordonniers élevés au Centre de recherche d’Albion ont été relâchés en mer. Les autorités prévoient d’en relâcher quelque 300 000 au total d’ici la fin de 2012. Parallèlement, le coral farming est pratiqué sur plusieurs sites, afin de réhabiliter la faune et la flore marines.
Depuis quelques années, les pêcheurs tirent la sonnette d’alarme sur le manque de poissons dans le lagon. Pour y remédier, le ministère de la Pêche a élaboré un plan de ferme marine, dont le but est de repeupler le lagon. Un fonds de Rs 10 millions a été consacré à ce projet dans le budget 2012. Dès novembre de l’année dernière, les techniciens du Centre de recherche d’Albion se sont mis au travail. Quelque 75 000 alevins ont été pêchés en mer à l’aide de filets. Ils ont été élevés en captivité pendant un peu plus d’un mois, le temps d’atteindre la taille idéale, soit trois à quatre centimètres, avant d’être relâchés en mer. Cette technique, qui est déjà utilisée au Japon, a été pratiquée également à Maurice pendant la période française et au début des années 90.