Rs 100 M sont prévues pour combattre l’érosion des plages et pour un programme de re-profiling. Les plages de Flic-en-Flac, Le Morne et Blue-Bay seront comblées de sable additionnel. Des provisions sont faites également pour la réhabilitation des récifs coralliens.
Le budget du ministère des Administrations régionales et des Îles éparses sera de Rs 4,7 milliards vu qu’il est appelé à jouer un rôle clé dans le projet « Clean Mauritius ». Le grant in aid aux collectivités locales passe de Rs 500 millions à Rs 2,5 milliards. Une somme additionnelle de Rs 210 M est allouée aux infrastructures régionales et au nettoyage de terrains en friche. Rs 185 M seront consacrées au remplacement des camions de voirie de plus de 12 ans. Un incentive de Rs 30 M est prévu pour encourager la collecte de bouteilles en plastique. La Local Government Act sera amendée pour obliger les propriétaires fonciers à clôturer leurs terrains dans les régions résidentielles.
Autres projets : un parcours cycliste de 5 kilomètres sera aménagé à la Vallée d’Osterlog ; Rs 3 M sont prévues pour la construction de jardins d’enfants ; Rs 2 M pour un nouveau « traffic centre » à Rivière-du-Rempart ; Rs 12 M seront consacrées à la rénovation des cimetières et des lieux de crémation à Mont-Goût, Triolet, Grand-Gaube, Sébastopol et Vieux-Grand-Port ; Rs 87 M sont prévues pour une nouvelle foire à Goodlands et Rs 150 M pour une market fair à Quatre-Bornes ;
Rs 75 M sont budgétisées pour l’embellissement et le nettoyage des villages, l’allocation sera versée directement aux villages participants. Rs 7 M sont prévues pour la rénovation de Youth Training Centres à Anse-La-Raie et Bel-Ombre.
Pour lutter contre la prolifération de chiens errants, une somme de Rs 300 sera attribuée à chaque propriétaire de chien qui fera stériliser son animal. Un Trust Fund for Animal Care sera institué sur un terrain à Five Ways, Wooton.
Un National Disaster Risk Reduction and Management Centre
Des provisions budgétaires sont faites pour l’entrée en opération d’un centre national de réduction de risque et de gestion des catastrophes naturelles et le recrutement de son personnel. Rs 35 M sont allouées à un système d’alerte d’urgence par les technologies informatiques. Pour le système de drains, une « land drainage agency » sera responsable de la construction, du nettoyage et de l’entretien du système de drains à travers le pays. Le budget prévoit aussi le recrutement de 100 pompiers. Par ailleurs, Rs 30 M seront investies dans des travaux contre des glissements de terrains à Chitrakoot et Vallée-Pitot et pour le relogement de familles à Quatre-Soeurs.